Saint Kanuk

 

Saint né Rome vers l'an 50, fils d'un père patricien et d'une esclave affranchie.

Tôt, il se convertit cette nouvelle religion qui faisait des pauvres et des riches des égaux.

En l'an 70, en tant qu'attaché de presse dans l'arme de Vespasien et se trouvant dans la partie nord de la Gaule, il eut la vision d'une église unie du nord au sud autant que de l'ouest l'est. - S'étant agenouillé pour prier, il promit à Dieu qu'il suivrait la route que le premier pauvre allait lui indiquer. Ce premier pauvre, le futur saint Piston, étant venu du nord, Kanuk, qui s'appelait alors Albert, décida sur le champ d'aller évangliser les habitants des stabilitatae gelidae terrae (c'est--dire des terres gelées de façon permanente) qu'on situait alors au nord-est de l'Empire.

Empruntant une route qui l'aurait mené, aujourd'hui, de Bremen Misnk puis Moscou (en passant part Rostock et Gdansk), il traversa l'Oural puis la Sibérie et serait passé selon la légende en Amérique du Nord par le futur détroit de Bring évanglisant tout sur son passage. De là, il aurait gagné le grand lac, la grande baie et la grande péninsule de l'est pour se diriger vers le grand fleuve où il serait mort d'un coup de chaleur sur un plateau situé à l'est de l'actuel Mont-Royal, sur l'île de Montréal, au Québec.

Patron des voyageurs motorisés, du froid, de la neige, du vent, du brouillard, des tempêtes, des bourrasques, des intempéries, des perturbations météorologiques, de la pluie glacée, des précipitations de grêle et de grésil, de la bruine, du brouillard, du frimas, de la rosée, de la gelée, de la gelée blanche, du verglas, de la poudrerie et des paletots d'hiver, saint Albert est fêté sous le nom de saint Kanuk dans les régions situées au nord du Saint-Laurent mais son influence se fait sentir de plus en plus dans les quartiers les moins défavorisés de la rive sud.

Fêté le 19 janvier, saint Kanuk est, en fait, omniprésent dans le coeur des québécois durant la saison froide (septembre mai) particulièrement dans la région immédiate du Plateau Mont-Royal, lieu présumé de sa sépulture, mais également dans d'autres quartiers plus ou moins éloignés de cet épicentre : dans celui de l'ex-ville d'Outremont, dans certaines parties d'Ahuntsic, d'Anjou, de Saint-Léonard mais également Boucherville, dans les quartiers les plus huppés de Laval, l'île des Soeurs et dans la ville de Lorraine.

Rituel hebdomadaire des Kanukois :

Lorsque la température le permet, c'est-à-dire lorsque l'on peut à l'extrieur respirer sans trop de difficulté, on peut apercevoir en grand nombre les Kanukois ou adeptes de saint Kanuk, portant l'emblème de leur protecteur sur le revers de leurs vêtements circuler à pied dans les rues de leur quartier, dans les centres commerciaux de leur région ou encore dans les supermarchés, où - la tradition le voulant - ils ne doivent pas s'adresser la parole sans enfreindre une règle muette qui veut qu'un véritable Kanukois marche à deux pieds du sol, la tête bien relevée pour indiquer qu'il est protégé des engelures par son saint patron.

Orde de Saint-Kanuk :

L'Ordre de Saint-Kanuk a été fondé en 1991 par des universitaires dans le but de répandre le culte de ce saint dans le monde des intellectuels, des artistes et des décorateurs. Depuis, l'ordre a admis en son sein des gens reliés au commerce (antiquaires, objets d'art, parfums, savons imports, etc.), la mode, aux communications (journalistes, météorologues, reporters à la télévision) puis, généralement, aux membres de la classe moyenne supérieure, particulièrement auprès de ceux qui ne peuvent, faute de finances, se déplacer vers le sud et qui ne sauraient être vus dans des établissements où ils passeraient inaperçus.


Retour, si vous tes venu par là, à : Henri Carras

Sinon voir : Alicia Maria Acension

Ou encore : Jeux de socit


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru