Sainte Marguerite, reine d'Écosse

De toutes les Marguerite canonisées par Notre Sainte Mère l'Église (cinq au dernier compte), cette Marguerite, née en Hongrie vers 1045, petite-fille d'Edmond II Côtes de Fer, mérite une attention particulière.

Aucune légende (avec dragons et tout) du type de celles asociées à Sainte-Marguerite-Marine (3e siècle), à Sainte-Marguerite de Hongrie (13e s.), Sainte-Marguerite de Cortone (13e s. ou Sainte-Marie Alacoque (17e), ne lui sont en effet rattachées.

Elle fut l'épouse fidèle du roi d'écosse, Malcom III, s'occupa de bonnes oeuvres, réforma l'église écossaise, contribua au développement du commerce et composa quelques hymnes à l'intention de la Vierge Marie.

Elle mourut en 1093 et fut canonisée en 1251.

Films récents :

The Big Lebowksi - Ethan and Joel Cohen (1998)

Barry Lyndon - Stanley Kubrick (1975)

Slaves of the Cannibal God - Sergio Martino (1978) (*)

(*) Aussi connu sous le nom de  La Montagna del dio cannibale. - Voir à John Derek.


Retour, si vous êtes venu par là, à Du Mersan et Varin

Voir également à : Ben-Hur


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru