Pierre Lalonde

 

Personnalité bien en vue du monde du spectacle québécois, Pierre Lalonde est né à Montréal, le 20 janvier 1941. - Fils d'un chanteur fort populaire dans les années trente et quarante (voir ci-dessous),  il a été initié, très jeune, au show business, la légende voulant qu'il ait fait sa première émission, à la radio en compagnie de son père, à l'âge de quatre ans !

Ce n'est cependant qu'en 1960, qu'il débute officiellement en la station de radio de ce dernier (CKJL) à Saint-Jérome (Québec), pour passer peu de temps après chez CJMS (Montréal) et finalement à  la chaîne de télévision (CFTM) où, avec l'inoubliable et inoublié Joël Denis, il animera jusqu'en 1971 (sauf une année passée à Radio-Canada) un des classiques de la télévision québécoise : Jeunesse d'aujourd'hui.

Alidor "Peg" Donato dit se souvenir très bien de cette émission pour en avoir entendu parler souvent par un de ses cousins dont la fille était une inconditionnelle parce que c'est là, précise-t-il, qu'elle pouvait voir et entendre le plus souvent Tony Roman, un autre "grand" de la chanson québécoise.

La formule de Jeunesse d'Aujourd'hui était simple : les deux animateurs, devant un public en studio - un public essentiellement composé de jeunes - interviewaient les vedettes de la chanson de l'époque puis ces vedettes interprétaient leurs derniers succès (en lipsyinc car il n'y avait pas de musicien en studio, chose qu'on répétait à la fin de chaque émission) tout en laissant suffisamment de temps aux deux animateurs d'interpréter leurs succès ou ce qui allait le devenir. - C'est ainsi qu'on aura vu à cette émission : Donald "Manon viens danser le ska" Lautrec, Robert "Un baiser de toi" Demontigny, Michel "Aie ! Mourir pour toi" Louvain, Les "Avant de te dire adieu" Classels, Jenny "Douliou douliou Saint-Tropez" Rock, Michelle Richard, les Hou-Lops, etc., etc.

(Dans la photo ci-dessus, par exemple, on peut voir (cliquez pour agrandir) Pierre Lalonde en train d'interviewer Michelle Richard. -Voir à Palmarès - février 1965.)

L'émission eut sa dernière en 1971.

Tentant sa chance du côté anglophone (sous le nom de Peter Martin) (il est l'hôte de sa propre émission télé aux États-Unis The Peter Martin Show, en 1967 et 1968), ce n'est qu'à la fin des années soixante-dix que Pierre Lalonde finit par percer de ce côté (sous son véritable nom) en tant qu'animateur d'émissions de télé (Circus, de 1983-1984) ou de quiz télévisés (Mad Dash 1979-1985).

Créée par Sidney M. Cohen, également responsable de la série Thrill of a Lifetime, Mad Dash se jouait sur un immense tableau où deux équipes (de deux concurrents) s'affrontaient, un membre de chacune de ces équipes répondant aux questions posées par l'animateur (Pierre Lalonde) tandis que l'autre se déplaçait comme un pion sur ce même tableau. - L'annonceur de ce passionnant jeu fut nul autre que Nick Holenreich, le vétéran de Beat the Clock de Paul Atler et d'Ira Skutch, connus pour leurs participations à : The Better Sex (1977), The Big Payoff (1951), Blockbusters (1980), Body Language (1984), Card Sharks (1978), Child's Play (1982), Concentration (1958 et 1973), Double Dare (1976), Family Feud (1976 et 1988), He Said, She Said (1969), I've Got a Secret (1952), The Match Game (1962), Mindreaders (1979), Now You See It (1974), Password (1961), The Price Is Right (1956, 1969 et 1972), Sale of the Century (1969), Tattletales (1974 et 1982), To Tell the Truth (1956, 1969 et 1990), Two for the Money (1952) et Where the Action Is (1965)

Depuis quelques années, Pierre Lalonde est moins actif, se plaisant, dit-il, à prendre la vie par les bons côtés, jouant au golf, etc. mais il n'en continue pas moins d'enregistrer : Noël sous la neige - Disques No 1, en 1985, Une soirée au cabaret - Madacy C4-6303,  1989, La voix d'une génération - Disques Summum, PL-4-4306 en 1994, Aujourd'hui - Disques Mérite 22-7710, en 1997,  La belle vie - Disques Star, STR-CD-8124, en l'an 2000, Noël avec Pierre Lalonde- Disques Tox, TOXCD3051 en l'an 2002, etc.

La popularité de ce dernier disque a fait qu'une édition pirate a fait son apparition peu de temps après sa mise en marché dans une région déjà connue pour ses activités frauduleuses (voir à : Otterburn Park). - Sa distribution fut de courte durée, une erreur d'impression ayant fait que le titre de la chanson Le petit renne au nez rouge (Gene Autry) ait été imprimé, sur la pochette de cette édition pirate, Le petit NAIN au nez rouge.

Pierre Lalonde est également producteur d'émissions de télé et de disques.

Chanteur, tout comme son père, Pierre Lalonde aura eu un style un peu plus léger, adapté aux désirs de ses très premiers fans qui approchent aujourd'hui la cinquantaine.


Ses succès :

Petit Gonzales (Danyel Gérard, David Hill, Ethel Lee et Buddy Kaye) - 1962

C'est le temps des vacances (Larry Kolber et Barry Mann) - 1963

Nous on est dans le vent (Michel Paje) - 1963 (le tube de l'année)

(Qui fut, au milieu des années soixante, l'hymne des quadragénaires se voulant près de leurs enfants de dix à vingt ans.)

Sleepy Joe (Jean Elgel, Russell Alquist) - 1968

Discographie de Pierre Lalonde (année soixante) :

En d'autres mots (1962, Apex, ALF-1552) :
Faits pour s'aimer, Rêver, L'été, Serenata, Tout bas, Il est à toi mon coeur, Gina, Si tu m'aimes tant que ça, Amour de vacance, Tout bossa nova, En d'autres mots, Loin de toi.

Pierre Lalonde chante pour la jeunesse d'aujourd'hui (1963, Apex, ALF-1560).
Bonjour, comment ça va, D'autres avant toi, Chip chip, Je ne peux pas t'oublier, Madeleine, Le petit Gonzales, C'est le temps des vacances, Seul, Mam'zelle Marie-Anne, Pardonne-moi, Oh Jackie, Tu peux pleurer, Le soleil dans les yeux.

Dans le vent (1964, Apex, ALF-1565).
Oh ! donne-moi ta main, Grand'mère, Pour toi, Je me sens bien, Donne-moi, Ce coin de terre, Nous on est dans le vent, Il pleuvra sur mon coeur, Sugar snack, Pendant ces longs longs jours, Louise, Il est temps de partir.

Jet... première classe (1965, Apex, ALF-1571).
Trois fois merci !, Angelito, Crois-moi, Toi et moi, Quand le soleil est au soleil, Allelujah elle m'aime aussi, Je crois en toi, Chamaka, Où es-tu mon amour ?, Moi je suis en vacances, Mes jeunes années, Toi sans amour.

Pierre Lalonde (1966, Prestige, PL-100).
Je les aime tant, Aime-la comme je l'aime, Don Juan, Qu'est-ce qui nous empêche, Je croyais, Bonjour, comment ça va, Tu n'as pas de coeur, Nous prendrons le même chemin, Le sourire de mon amour, Rien pour faire une chanson, Le grand Joe, Le fer, le marbre et l'acier.

Petite fille (1968, Prestige, PL-101).
Donne-moi ta bouche, Le week-end, Dans tes yeux, Avec amour, Quand tu viendras à Montréal, Smile, Petite fille, Ces mots stupides, J'ai tant de joie, La la la song, Casino royal, Viens dans mes bras.

Introducing Peter Martin (1968, Prestige, PL-103).
Hello lover, Let me tell you babe, Tu n'as pas de coeur, By the time I get to Phoenix, This Guy's in love with you, It's getting better, Je croyais, Something stupid, Sleepy Joe, There's a kind of hush.

Pierre Lalonde (1969, Capitol, SKAO-70.022)
Prouve-moi que tu m'aimes, T'es pas une autre, Prends-moi, Je n'aurai pas le temps, Prends le soleil, Dis-moi ce qui ne va pas, L'amour, le soleil et la plage, Moi je chante les filles, De plus en plus fort, Où s'en vont les filles, C'est mon coeur qui chante clair.

Mon ami Pierrot (1969, Capitol, Saint70.025).
Au clair de la lune, Tous les gens sont les mêmes, La lune, Le petit soldat de plomb, Il faut ranger ta poupée, Quand t'auras vingt ans, Do ré mi, Adieu monsieur le professeur, Chaque jour, J'ai du bon feu, Chanson pour une nuit d'hiver.

Filmographie

La carrière cinématographique de Pierre Lalonde a été très limitée :

C'est ainsi qu'on pourra ne l'apercevoir qu'en arrière plan dans La Maîtresse d'Anton Van De Water (1973) aux côtés de Catherine Bégin, Marie Bégin, Marc Bellier, Diane Boucher, Patrick Cordier, Jean Coutu et Pierre Dufresne ou, plus récemment, dans Pendant ce temps de Ghyslaine Côté (1998) mettant en vedette Carmen Ferland, Gérard Poirier, Ghyslaine Côté, Catherine Pépin, Jocelyne Zucco, Ronald Houle, Huguette Oligny, David Boutin, Rachel Fontaine, Frank Schorpion, Manuel Tadros, Bruno Di Quenzio et Luc Senay (qui fut lui-même animateur de quiz dans les années quatre-vingt-dix).

Note (4 mai 2004) :

 Madame Ghyslaine Côté, réalisatrice de "Pendant ce temps" nous informe que Pierre Lalonde n'aurait pas été de la distribution de ce film. Vérification faite auprès de l'Internet Movie Data Base (http://www.imdb.com/), il s'est avéré qu'un Pierre Lalonde aurait été un des figurants dans ce film. - Sans doute s'agissait-il là d'un homonyme.


Jean Lalonde

Le père de Pierre Lalonde, Jean Lalonde (1914-1991), fut un crooner et chanteur de charme très apprécié des années quarante. On le surnommait à l'époque "Le Don Juan de la Chanson" ou le  "Jean Sablon québécois".

Discographie :

Le Don Juan de la chanson (1964, RCA Victor Gala, CGP-175) :
Vous qui passez sans me voir, Il est tard mon amour, Sous le pont des soupirs, Quand je danse avec toi mon amour, Bercé par la houle, L'amour perdu ne revient plus, Sur le Pont d'Avignon, Ti-Pi-Tin, Si vous saviez pour qui je chante, On n'a pas besoin de la lune.

Enregistrements sonores :

À l'adresse qui suit, les amateurs de Jean Lalonde pourront écouter en direct plusieurs enregistrements de Jean Lalonde dont son célèbre Ti-Pi-Tin :

http://www4.bnquebec.ca/musique_78trs/accueil.htm (*)

(*) Ce site est très occupé. Ressayer souvent.


Voir au palmarès de février 1965

Ou encore à : Michel Louvain

et à  Festival du cinéma de Napierville


Retour, si vous êtes venu par là à : Normand Taurog

Sinon, voir à : Festival du film de Napierville

Ou encore à : Micheline Proulx


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru