Gonville Bromhead

(Interview exclusive)

Né le 23 juillet 1975, ce gagnant de plusieurs prix de body building, de poids et haltères et de parchési, est connu dans le monde l'haltérophilie depuis plusieurs années. Il a été, en effet : Monsieur Saint-Amable, Monsieur Saint-Arsène, Monsieur Magog, Monsieur Lennoxville, etc.

Depuis 2004, il a entamé une carrière cinématographique, d'abord à titre de doublure (Meg Ryan, Heather Graham, etc.) puis depuis quelque temps à titre de figurant (on l'aura vu, par exemple, dans le troisième policier du dernier film d'Hugo Trossein, Le soleil n'attire pas les étoiles).

Il était récemment, en compagnie de son entraîneur Marcel Ducamp, de passage dans le Quartier Universitaire de Napierville, en visite chez son oncle, propri.taire de l'un des commerces du Carré des "Quatre messieurs" (voir : Achats, Commerce et Location) et notre as-reporter en a profité pour l'interviewer.


- Que prenez-vous au petit déjeuner ?

- Deux litres de lait pour étancher ma soif, une boite de céréales multi-grains pour leur apport énergétique et un verre d'eau stagnante pour mon système immunitaire.

- Mangez-vous beaucoup de fruits et de légumes ?

- À tous les jours. Dix à douze portions dont au moins quatre de légume et neuf de fruits. - Sans compter les raisins, les dattes et les figues séchés.

- Buvez-vous beaucoup ?

- Du lait. Beaucoup de lait. Et de l'eau. Préférablement à la température de la pièce. Naturellement, ça dépend de la température de la pièce dans laquelle je me trouve à ce moment-là. Si c'est chaud, je bois froid ; si c'est froid, je bois chaud.

- Votre plat préféré ?

- Le boeuf. Sous toutes ces formes. De trois à quatre kilos par jour. Plus un lapin, quelques perdrix et une tranche de pâté de foie.

- Le secret de votre ligne ?

- Les dumbbells et ces appareils qu'on vend la nuit, à la télévision.

- Faites-vous du sport ?

- Pas le temps. Avec mes deux heures de gym, mon trente kilomètres de bicyclette et mon six fois mille mètres à la nage, je n'ai plus le temps.

- Et pendant les vacances ?

- Je fais un peu de kajak, deux, trois heures mais il ne faut pas virer fou avec la forme.

- Surtout depuis que vous êtes avec Marcel ?

- Marcel me fait faire d'autres types d'exercice

- Dormez-vous beaucoup ?

- Six heures la nuit et deux autres heures en sortant de la piscine.

- Quel est alors votre secret ?

- Je n'ai pas de secret. What you see is what you get, comme on dit aux USA.

- Dans la vie êtes-vous plutôt timide ou à l'aise ?

- Plutôt timide. Dans les ascenseurs, j'ai toujours l'impression que tous les gens sont plus grands que moi. - Et je me tiens loin des bars où il y a des femmes.

- Êtes-vous stressée ?

- Avant une compétition toujours. Mais je prends des médicaments pour ça. Beaucoup de médicaments. Plusieurs même.

- Comment vivez-vous vos séparations ?

- Ah ça, j'insiste : quand je voyage, Marcel m'accompagne tout le temps. Jusque dans la douche.

- Vous êtes fidèle ?

- Fidèle à ma devise : si ça fait pas mal, c'est pas bon.

- Allez-vous voir un psy ?

- Vous voulez rire ? - Vous avez vu ces biceps ? Mes cuisses ? Mon thorax ?

- Vos vacances de rêve ?

- Trois semaines en compagnie d'Arnold Schwarzenegger, d'Anne Heche et d'Ellen DeGeneres.


 

(Propos recueillis par Fétid de l'Alène - collaboration spéciale
- Tous droits réservés - Le Castor de Napierville.)


Retour, si vous êtes venu par là, à : Sandra Bullock

Voir également à : Aksoum

Ou encore à : sainte Graziella


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru