Wilfrid Brambell

Comédien britannique d'origine irlandaise né le 22 mars 1912 à Dublin, décédé à Londres le 18 janvier 1985.

De ses débuts, au théâtre, en 1931, jusqu'à son tout dernier rôle au cinéma, en 1984, dans Sword of the Valiant: The Legend of Sir Gawain and the Green Knight de Steven Weeks, film auquel contribuèrent Sean Connery, Peter Cushing et Trevor Howard , Wilfrid Brambell aura été une des figures marquantes de la scène et du cinéma britanniques.

Son visage, très expressif, rendu particulièrement mémorable par son menton très avancé, sa gouaille, ses gestes, souvent inattendus mais toujours à point, firent de lui un comédien de second plan mais un comédien dont on n'oublie jamais la voix ni le visage d'un film à l'autre.

Ses prestations les plus remarqués furent dans deux films quil tourna, l'un en 1964, aux côtés des Beatles, et l'autre en 1978 ayant pour thème Picasso devenu depuis un film-culte.

C'est Wilfrid Brambell, en effet, qui fut le grand-père de Paul (McCartney) dans Hard Day's Night de Richard Lester et Alice B. Toklas (sic) dans Les Aventures de Picasso de Tage Danielsson avec, pour lui donner la réplique, Bernard Cribbins en Gertrude Stein.

Il fut également un excellent Malipiero dans Infanzia, vocazione e prime esperienze di Giacomo Casanova, veneziano de Luigi Comencini en 1969, film malheureusement oublié aujourd'hui et qui mettait en vedette :

Maria Grazia Buccella (Zanetta), Miss Italie 1959.

Tina Aumont (Marcella), fille de Maria Montez et de Jean-Pierre Aumont

Silvia Dionisio (Mariolina) qui fut, en 1982, Matilde Tucci dans Une langouste au petit-déjeuner de Giorgio Capitani.

Isabella Savona  (Teresa) qu'on revit en 1970 dans Bolidi sull'asfalto a tutta birra de Bruno Corbucci.

Cristina Comencini (Angela ), la fille de Luigi Comencini du Grand Embouteillage (1978)

Ajoutons à cela de nombreux rôles dans des séries télévisées, y compris celui du révérend Canon Chasuble dans The Importanc of Being Ernest d'Oscar Wilde, film tourné pour la télévision par Harry Bain, mais surtout celui d'Albert Steptoe dans Steptoe and Son au côté de Harry H. Corbett, une comédie dont les épisodes s'étirènet sur plus de huit ans et qui firent de lui un des personnages les plus connus (et sans doute le plus cité) des années soixante, en Angleterre.

L'on retrouvera facilement, d'ailleurs, divers sites sur le WEB dédiés à cette série,y compris de nombreux extraits.

Pour mémoire :

"All Above Board", son autobiographie - Londres - W.H. Allen, 1976

 

- Noah-Didier Pessou-Lamarche - 09-04


Retour, si vous êtes venu par là, au Festival du cinéma de Napierville

Sinon, voir à Bob Lortie

Ou encore à : Boniface


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru