Maurice Théophile Marshall

(1789-1856)

Que pourrait-on dire sur ce valeureux Marshall qui n'a été dit ailleurs ?

Petit fils d'Alexandre Marshall, arrière-petit-fils d'Arthur Marshall, arrière-arrière-petit-fils d'Ovide Marshall, père de Tony Marshall dit "le Grand Marshall" et grand-père d'Alphétus, il fut de son temps un homme considérable et si son fils, son petits-fils et son arrière-petit-fils ont pu jouir de leur vivant d'une fortune qui les a mis à l'abri de tous problèmes financiers, c'est surtout grâce à sa persévérance et son travail.

Avocat honorable et respecté après avoir été comptable (1812), il fut élu député pour la première fois le 20 mars 1825 puis fut nommé ministre l'année suivante. Député à nouveau en 1830 et à nouveau ministre en 1832, il sut représenter d'une façon magistrale et magnanime les habitants de son comté et ce, jusqu'à son décès survenu dans des circonstances mystérieuses.

Le panégyrique prononcé lors de ses funérailles par Monseigneur Peclet en dit long sur son attachante personnalité :

"Maurice Théophile Marshall, tu n'es malheureusement plus. - Tu étais, pour nous, non seulement un ami, mais un guide. - De ta vie, nous retiendrons ton admirable et constante mobilité : du parti des Loyalistes, tu es passé à celui des Contestataires ; des Contestataires, tu es passé aux Conservateurs ; des Conservateurs aux Néo-Libéraux ; des Néo-Libéraux aux Indépendants et des Indépendants aux Unionistes. - Voilà bien la preuve vivante d'un homme qui ne s'obstine pas dans des idées."

Puis se tournant vers la veuve Marshall, il ajouta :

"Veuve Marshall, compagne courageuse et dévouée, c'est à vous que nous adressons, ce matin, les expressions de nos plus sincères condoléances et de notre plus profonde compassion car vos larmes nous déchirent. - Quand votre mari a été poursuivi il y a trois ans lorsque éclata le scandale des subventions, quel dévouement fut le vôtre. - Lorsque six mois plus tard il failli être compromis dans l'affaire du trafic des influences, combien noble fut votre attitude aux cours des interrogatoires. - Et quelle grande et déterminante conduite vous avez eue lorsqu'il y a trois mois il fut inculpé sous de vagues accusations de détournement de fonds.

Et, en terminant, il ajouta :

"Des rumeurs persisteront encore sur ce supposé suicide qui a précédé le jour où tu devais, Maurice Théophile Marshall, faire éclater ton innocence, mais l'Église ne croit pas aux rumeurs. Dans son sein, elle t'accueille donc pour l'éternité, toi qui fut à son égard si généreux."

Photos du testament de Maurice Théophile Marshall :

Autre document :

Signature de Théophile Marshall au bas d'une pétition réclamant la venue d'un "maître d'école" dans le village de Napierville en date du 28 mai 1825. - On remarquera que Maurice-Théophile Marshall a signé à la fois la version française et anglaise de ce document :

Fête :

25 juillet

Note :

À propos de ce dernier document, nous avons reçu le 22 septembre 2004, une intéressante communication de Monsieur Thierry Beurey de Gallardon (archidiocèse de Chartres) que nous reproduisons en annexe.

 

Elizabeth Regina - Sosthène du Cresson - Herméningilde Pérec - 09-05


Retour si vous êtes venu par là, aux : Descendants d'Éléazar Marshall

Sinon, voir aux : Docteurs et médecins

Ou encore à la : Marcel Petiot


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru