Université de Napierville

Sainte-Rosalie

Photo à suivre


Pour la sainte Rosalie à l'origine du nom de cette municipalité, , les choses sont simples : il n'en existe qu'une :

Ste-Rosalie, patronne de Palerme, née à San Stefano Quinsquina, près de Palerme et morte aux environs de 1160.

À seize ans, elle s'enfuit en montagne, près du Monte Pellegrino, et y vécut en solitaire toute sa vie.

Ses restes furent découverts en 1625 et Urbain VIII a voulu que son nom soit inscrit au martyrologe romain.

D'autre part, la rosalie est un joli longicorne eurasiatique aux antennes portant au milieu des houppes de poils noirs à la livrée bleu-pâle avec des fascies noir velouté. Son genre fait partie des coléoptères, famille des cérambycidés. - Nom scientifique : rosalia alpina.

Est née à Ste-Rosalie, Françoise «4x4» Doddridge (quatre «D») qui fut longtemps conductrice de camions «Big Foot» (voir à Château Madrid).

 

Retour, si vous êtes venu par là, à : Ramon Novarro

Sinon, voir à : Roy Rogers

Ou encore : à la route qui mène de Saint-Romuald-d'Etchemin à Napierville


Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Voir : Le Castor™ - L'organe officiel de l'UdeNap (édition courante)

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0


Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru