Université de Napierville

Le code Hayes

Photo à suivre


L'affaire Fatty Arbuckle (comme on finit par l'appeler) et le meurtre de William Desmond Taylor survenu quelques mois auparavant déclenchèrent une vague de protestations sans précédent dans les journaux et la presse spécialisée qui décrivirent Hollywood comme un lieu de perdition. Craignant le pire, les producteurs eurent l'idée pour calmer les rumeurs de plus en plus pernicieuses à leur sujet de s'imposer un code de conduite qui allait déboucher sur le Code Hays (en 1930), code qui allait demeurer en vigueur jusqu'en 1966.

Employé de banque mais militant au sein du parti républicain, Hays apporta tant de soutien à l'élection de Harding que ce dernier lui confia le rôle de Postmaster General tout de suite après sa victoire. Son conservatisme, sa réputation en firent un candidat idéal pour l'élaboration de ce code de production qui allait être dorénavant sous la férule de la MPPDA (Motion Picture Producers and Distributors of America). Les «prudes excès» (Paul Chevillard) de Hays et de son groupe allaient influencer le cinéma américain pendant des années.

 

Voir à : Festival International du Cinéma de l'Université de Napierville

 

Sinon, voir à : Capucine

 

Ou encore à : Kim Cattrall


Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Voir : Le Castor™ - L'organe officiel de l'UdeNap (édition courante)

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0


Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru