Université de Napierville

Sainte-Perpétue

Photo à suivre


La municipalité de Saintte-Perpétue connut son heure de gloire en 1998 lorsque des travaux sur la route 20 exigèrent des automobilistes un détour entre les sorties 196 et 191. - Ce détour les conduisait à 10 kilomètres vers le nord (jusqu'à Ste-Perpétue), 10 kilomètres vers l'ouest (Sainte-Brigitte-des-Saults) puis 10 kilomètres vers le sud où ils reprenaient la route 20, deux kilomètres avant Saint-Cyrille-de-Wendover, les plus aventureux continuant vers l'ouest jusqu'à Saint-Joachim-de-Courval pour reprendre la 20 en banlieue de Drummondville (quoique on raconte que d'autres, encore plus téméraires, continuaient tout droit pour se rendre jusqu'à Pierreville en passant par La Visitation et Saint-Elphège).

Cette municipalité compte une population d'un peu moins de 1000 personnes et fait partie de la  MRC de Nicolet-Yamaska tout en étant rattachée à la région administrative Centre-du-Québec[1].

On y tient chaque année un Festival du Cochon (un festival à porc). - Voir à Festivals (Centre du Québec)

À noter l'existance, dans la Provice de Québec, d'un autre Sainte-Perpétue dépendant  de la région administrative de Chaudière-Appalaches qui comptait en 1990 une population de 2 226 âmes (les Sainte-Perpétuens - ennes).

Ste-Perpétue, quant à elle (on dit en latin : Vibia Perpetua), fut une martyre d'Afrique (Carthage, an 203). De noble famille (les Perpetui de Carthage), elle n'était que simple catéchumène[2] quand elle fut jetée en prison comme chrétienne avec un enfant qu'elle allaitait. Elle résista aux exhortations de son père, se fit baptiser et souffrit le martyre. Les Actes de sa passion, largement autobiographiques, sont très connus.

L'Église honore avec elle Sainte-Félicité et les saints Saturus, Saturnius, Revocatus et Secondulus, compagnons de son martyre. - Fête le 7 mars.

Une autre Perpétue, disciple de Saint-Pierre, un de ses patrons de Napierville, fut la mère de Saint-Nazaire (sortie 157).


[1] Merci à Monsieur Benoit Aubé, agent de développement rural, CLD de la MRC de Nicolet-Yamaska pour ces renseignements.

[2] On appelle catéchumène (du latin catechumenus, catéchumène), une personne qu'on instruit dans la foi chrétienne, pour la disposer à recevoir le baptême. - Les proséliytes (du latin proselytus, prosélyte et du grec prosêlutos «nouveau venu dans un pays») doivent passer par le catéchumat avant d'être déclaré chrétien.

 

Retour à la route qui mène de Saint-Romuald-d'Etchemin à Napierville


Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Voir : Le Castor™ - L'organe officiel de l'UdeNap (édition courante)

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0


Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru