Université de Napierville

Léonor Jean Christine Soulas d'Alainval

Photo à suivre


Dramaturge français né à Chartres vers 1695, mort à Paris en 1753.

De son vivant, il fut totalement inconnu.

Ses débuts passèrent presque inaperçus avec l'Embarras des richesses au Théâtre Italien (1725). Par la suite, il eut deux demi-succès à la Comédie française dont l'École des bourgeois (1728). Le reste fut du domaine alimentaire y compris une pièce qui lui valut d'être enfermé à la Bastille pendant trois semaines.

La déchéance vient vite et il eut une fin misérable à l'Hôtel-Dieu de Paris.

Reprise à la Comédie française en 1787, l'École des bourgeois finit par triompher. On la joua jusqu'au début des années trente.

Une référence : Stendhal, dans le Rouge et le Noir, dit, à propos de Monsieur de la Mole, qu'il a «l'air ennuyé de Monsieur de Moncade», le héros de l'École des bourgeois ; comme s'il s'agissait d'une référence familière.

Une thèse de doctorat intitulé «Alainval and the naturalization of a hooligan» aurait été soutenue à l'Université de Bogota en 1968. (Non confirmé.)

 

Voir à : Victor-Marie Marchall

Louis Marshall dit le Bègue

Étienne Jodelle


Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Voir : Le Castor™ - L'organe officiel de l'UdeNap (édition courante)

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0


Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru