Université de Napierville

Papes

Photo à suivre


Liste des papes de Saint Pierre à Benoît XVI :

Notes :

Cette liste de papes est quelque peu apocryphe - mettons «idéale» - surtout en ce qui concerne les premiers papes, et en particulier le premier, saint Pierre («Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon  Église» (Matthieu 16.18)). - Voir à ce propos le message ci-joint. - Elle est cependant très répandue et presque officielle dans les milieux catholiques.

Les noms en rouge renvoient à des notes à la fin de la liste

Les noms soulignés (liens hypertexte) renvoient généralement à une représentation iconographique.


  1. Saint Pierre - mort en 64 (ou en 67)
  2. Saint Lin (67-79)
  3. Saint Anaclet (ou tout simplement : Clet) (79-89)
  4. Saint Clément (89-97)
  5. Saint Évariste (97-105)
  6. Saint Alexandre Ier (105-15)
  7. Saint Sixte Ier (115-25)
  8. Saint Télesphore (125-36)
  9. Saint Hygin (136-40)
  10. Saint Pie Ier (140-55)
  11. Saint Anicet (155-66)
  12. Saint Soter (166-74)
  13. Saint Éleuthère (174-89)
  14. Saint Victor Ier (189-99)
  15. Saint Zéphyrin (199-217)
  16. Saint Calixte Ier (217-22) 
  17. Saint Urbain Ier (222-30)
  18. Saint Pontien (230-35)
  19. Saint Antère (235-36)
  20. Saint Fabien (236-50)
  21. Saint Corneille (251-53)
  22. Saint Lucius Ier (253-54)
  23. Saint Étienne Ier (254-57)
  24. Saint Sixte II (257-58)
  25. Saint Denys (259-68)
  26. Saint Félix Ier (269-74)
  27. Saint Eutychien (275-83)
  28. Saint Caïus (283-96)
  29. Saint Marcellin (296-304)
  30. Saint Marcel Ier (308-9)
  31. Saint Eusèbe (309-10)
  32. Saint Miltiade (311-14)
  33. Saint Sylvestre Ier (314-35)
  34. Saint Marc (336)
  35. Saint Jules Ier (337-52)
  36. Saint Libère (352-66) 
  37. Saint Damase Ier (366-84)
  38. Saint Sirice (384-99)
  39. Saint Anastase Ier (399-401)
  40. Saint Innocent Ier (401-17)
  41. Saint Zosime (417-18)
  42. Saint Boniface Ier (419-22)
  43. Saint Célestin Ier (422-32)
  44. Saint Sixte III (432-40)
  45. Saint Léon Ier le Grand (440-61)
  46. Saint Hilaire (461-68)
  47. Saint Simplice (468-83)
  48. Saint Félix III (II) (483-92)
  49. Saint Gélase Ier (492-96)
  50. Saint Anastase II (496-98)
  51. Saint Symmaque (498-514)
  52. Saint Hormisdas (514-23)
  53. Saint Jean Ier (523-26) - Né à Toscane vers 470. - Théodoric le Grand, roi des Ostrogoths, lui ayant imposer d'aller à Constantinople réclamer auprès de l'empereur Justin la tolérance pour les ariens, ce pontife en profita pour affirmer la suprématie de l'Église romaine et sacra l'empereur. À son retour, Théodoric le fit jeter en prison où il mourut (à Ravenne).
  54. Saint Félix IV (III) (526-30)
  55. Boniface II (530-32)
  56. Jean II (533-35) - Né à Rome vers 470. - Son nom véritable fut Mercurius. Il le changea en Jean lorsqu'il prit la tiare. - Il  fut particulièrement actif dans le domaine de la condamnation de la simonie et le nestorianisme (voir à hérésies).
  57. Saint Agapet (535-36)
  58. Saint Silvère (536-37)
  59. Vigile (537-55)
  60. Pélage Ier (556-60)
  61. Jean III (561-74) dit «Catelinus». Romain de naissance, il acheva les travaux de restauration de la basilique Julia (aujourd'hui basilique des douzes apôtres) et restaura également les catacombes.
  62. Benoît Ier (575-79)
  63. Pélage II (579-90)
  64. Saint Grégoire Ier le Grand (590-604)
  65. Sabinien (604-6)
  66. Boniface III (607)
  67. Saint Boniface IV (608-15)
  68. Dieudonné I ou Saint Adéodat Ier (615-18)
  69. Boniface V (619-25)
  70. Honorius Ier (625-38)
  71. Séverin (640)
  72. Jean IV (640-42) - Né à Salone vers 580. - Il condamna l'éhérie monothélite et défendit l'otrthodoxie d'Hanorius Ier (voir ci-dessus) accusé de monophysisme par le patriarche de Constantinople.
  73. Théodore Ier (642-49)
  74. Saint Martin Ier (649-54)
  75. Saint Eugène Ier (654-57)
  76. Saint Vitalien (657-72)
  77. Dieudonné II ou Adéodat II (672-76)
  78. Domnus ou Donu (676-78)
  79. Saint Agathon (678-81)
  80. Saint Léon II (682-83)
  81. Saint Benoît II (684-85)
  82. Jean V (685-86) - Originaire d'Antioche. - On le surnomma le «pape syrien». - Il fut le premier souverain pontife qui n'attendit pas l'autorisation de l'empereur d'Orient avant de se faire sacrer.
  83. Conon (686-87)
  84. Saint Serge Ier (687-701)
  85. Jean VI (701-5) - Grec de naissance. - Tibère III, opposé à son élection, voulut le faire assassiner mais sans succès. - Durant son règne, il obligea Gisulf, duc de Bénévent, à lui rendre une partie de l'exarchat dont il s'était emparé.
  86. Jean VII (705-7) - Grec de naissance, comme son prédécesseur. - Il travailla au rétablissement de la discipline ecclésiastique en Grande-Bretagne puis embellit Sainte-Marie-l'Ancienne.
  87. Sisinnius (708)
  88. Constantin (708-15) - Voir à la Toussaint [note])
  89. Saint Grégoire II (715-31)
  90. Saint Grégoire III (731-41)
  91. Saint Zacharie (741-52)
  92. Étienne (II) (752)
  93. Étienne II (III) (752-57)
  94. Saint Paul Ier (757-67)
  95. Étienne III (IV) (768-72)
  96. Adrien Ier (772-95)
  97. Saint Léon III (795-816)
  98. Étienne IV (V) (816-17)
  99. Saint Pascal Ier (817-24)
  100. Eugène II (824-27)
  101. Valentin (827)
  102. Grégoire IV (827-44)
  103. Serge II (844-47)
  104. Saint Léon IV (847-55) (suivi de Jeanne la papesse ?)
  105. Benoît III (855-58)
  106. Saint Nicolas Ier le Grand (858-67)
  107. Adrien II (867-72)
  108. Jean VIII (872-82) - Son règne fut très mouvementé. Il couronna Charles le Chauve empereur en 876 tout en conférant à Ansegise, archevêque de Sens, le titre de primat des Gaules. Assiégé dans Rome par le duc de Spolète, il s'enfuit en France (878) où il présida à Troyes un concile où il sacra le roi Louis le Bègue. Il couronna ensuite l'empereur Charles le Gros (881). Ayant reconnu Photius (878), il dut l'excommunier à nouveau (882) et mourut assassiné.
  109. Martin Ier (882-84)
  110. Saint Adrien III (884-85)
  111. Étienne V (885-91)
  112. Formose (891-96)
  113. Boniface VI (896)
  114. Étienne VI (896-97)
  115. Romain (897)
  116. Théodore II (897)
  117. Jean IX (898-900) - Bénédictin. - Il réhabilita la mémoire de Formose (no. 112) et condamna la coutume de livrer au pillage, après la mort des papes et des évêques, leurs maisons et leurs biens.
  118. Benoît IV (900-03)
  119. Léon V (903)
  120. Serge III (904-11)
  121. Anastase III (911-13)
  122. Landon (913-14)
  123. Jean X (914-28) - Il fut élu pape grâce à l'influence de Thédora, la veuve du consul romain Théphylacte mais la fille de Théodora, Marozia, excita une émeute contre lui et le fit jeter en prison où il mourut
  124. Léon VI (928)
  125. Étienne VII (928-31)
  126. Jean XI (931-35) - Fils naturel de Marozia (voir à Jean X), il fut mis en prison par Albéric, autre fils de Marozia.
  127. Léon VII (936-39)
  128. Étienne VIII (939-42)
  129. Marin II (942-46)
  130. Agapet II (946-55)
  131. Jean XII (955-63) - Fils d'Albéric (voir à Jean XI), il fut sacré pape à dix-huit ans. Tous les vices lui ont été reprochés. 
  132. Léon VIII (963-65)
  133. Jean XIII (965-72) - D'abord évêque de Narni (962), il fut chassé de Rome par la noblesse mais il y fut ramené par l'empereur Othon dont il couronna le fils (en 967).
  134. Benoît VI (973-74)
  135. Benoît VII (974-83)
  136. Jean XIV (983-84) - Le soulèvement des partisans de Francon, l'antipape Boniface VII, le fit enfermé au château Saint-Ange où il mourut.
  137. Jean XV (985-96) - Forcé par la faction de Crescentius de fuir en Toscane, il fut ramené à Rome par les Allemands pour qui il fit la première canonisation officielle en la personne d'Ulric d'Augsbourg (998)
  138. Grégoire V (996-99)
  139. Sylvestre II (999-1003)
  140. Jean XVII (1003) fut pape du 13 juin au 6 novembre. Marié avant d'être prêtre, il avait eu trois fils. - (Le pape Jean XVI fut un antipape) -
  141. Jean XVIII (1004-09) - Rétablit l'union avec Bysance.
  142. Serge IV (1009-12)
  143. Benoît VIII (1012-24)
  144. Jean XIX (1024-32) - Il rompit avec Bysance.
  145. Benoît IX (1032-44)
  146. Sylvestre III (1045)
  147. Grégoire VI (1045-46)
  148. Clément II (1046-47)
  149. Benoît IX (2e fois) (1047-48)
  150. Damase II (1048)
  151. Saint Léon IX (1049-54)
  152. Victor II (1055-57)
  153. Étienne IX (X) (1057-58)
  154. Nicolas II (1059-61)
  155. Alexandre II (1061-73)
  156. Saint Grégoire VII (1073-85)
  157. Bienheureux Victor III (1086-87)
  158. Bienheureux Urbain II (1088-99)
  159. Pascal II (1099-1118)
  160. Gélase II (1118-1119)
  161. Grégoire VIII (1119-21)
  162. Calixte II (1121-24)
  163. Honorius II (1124-30)
  164. Innocent II (1130-43)
  165. Célestin II (1143-44)
  166. Lucius II (1144-45)
  167. Bienheureux Eugène III (1145-53)
  168. Anastase IV (1153-54)
  169. Adrien IV (1154-59)
  170. Alexandre III (1159-81)
  171. Lucius III (1181-85)
  172. Urbain III (1185-87)
  173. Grégoire VIII (1187)
  174. Clément III (1187-91)
  175. Célestin III (1191-98)
  176. Innocent III (1198-1216)
  177. Honorius III (1216-27)
  178. Grégoire IX (1227-41)
  179. Célestin IV (1241)
  180. Innocent IV (1243-54)
  181. Alexandre IV (1254-61)
  182. Urbain IV (1261-64)
  183. Clément IV (1264-68)
  184. Bienheureux Grégoire X (1271-76)
  185. Bienheureux Innocent V (1276)
  186. Adrien V (1276)
  187. Jean XXI (1276-77) - Connu comme médecin, théologien et philosophe, sous le nom de Petrus Hispanus, ce pape fut peu doué pour les mathématiques ayant pris le nom de Jean XXI consacrant presque officiellement l'existence de Jean XX qui fut un antipape (en 1044). - De plus, il fut mortellement blessé lors de la chute d'un plafond.
  188. Nicolas III (1277-80)
  189. Martin IV (1281-85)
  190. Honorius IV (1285-87)
  191. Nicolas IV (1288-92)
  192. Saint Célestin V (1294)
  193. Boniface VIII (1294-1303)
  194. Bienheureux Benoît XI (1303-4)
  195. Clément V (1305-14) 
  196. Jean XXII (1316-34) - Après une vacance de près de deux ans, ce pape choisit la ville d'Avignon comme lieu de résidence. Ses Extravagantes font partie du Corpus Juris Canonici. - L'antipape Nicholas V lui fut opposé en 1327 et 1328.
  197. Benoît XII (1334-42)
  198. Clément VI (1342-52)
  199. Innocent VI (1352-62)
  200. Bienheureux Urbain V (1362-70)
  201. Grégoire XI (1370-78)
  202. Urbain VI (1378-89)
  203. Boniface IX (1389-1404)
  204. Innocent VII (1404-6)
  205. Grégoire XII (1406-15)
  206. Martin V (1417-31)
  207. Eugène IV (1431-47)
  208. Nicolas V (1447-55)
  209. Calixte III (1455-58)
  210. Pie II (1458-64)
  211. Paul II (1464-71)
  212. Sixte IV (1471-84)
  213. Innocent VIII (1484-92)
  214. Alexandre VI (1492-1503)
  215. Pie III (1503)
  216. Jules II (1503-13)
  217. Léon X (1513-21)
  218. Adrien VI (1522-23)
  219. Clément VII (1523-34)
  220. Paul III (1534-49)
  221. Jules III (1550-55)
  222. Marcel II (1555)
  223. Paul IV (1555-59)
  224. Pie IV (1559-65)
  225. Saint Pie V (1566-72)
  226. Grégoire XIII (1572-85)
  227. Sixte Quint (1585-90)
  228. Urbain VII (1590)
  229. Grégoire XIV (1590-91)
  230. Innocent IX (1591)
  231. Clément VIII (1592-1605)
  232. Léon XI (1605)
  233. Paul V (1605-21)
  234. Grégoire XV (1621-23)
  235. Urbain VIII (1623-44)
  236. Innocent X (1644-55)
  237. Alexandre VII (1655-67)
  238. Clément IX (1667-69)
  239. Clément X (1670-76)
  240. Bienheureux Innocent XI (1676-89)
  241. Alexandre VIII (1689-91)
  242. Innocent XII (1691-1700)
  243. Clément XI (1700-21)
  244. Innocent XIII (1721-24)
  245. Benoît XIII (1724-30)
  246. Clément XII (1730-40)
  247. Benoît XIV (1740-58)
  248. Clément XIII (1758-69)
  249. Clément XIV (1769-74)
  250. Pie VI (1775-99)
  251. Pie VII (1800-23)
  252. Léon XII (1823-29)
  253. Pie VIII (1829-30)
  254. Grégoire XVI (Bartolomeo Alberto Cappellari, dit Fra Mauro, né à Belluno en 1765, mort à Rome en 1846 - pape de 1831 à 1846. - Adversaire du libéralisme, il condamna les idées de La Mennais (encyclique Mirari vos, 1832).)
  255. Pie IX (Giovanni Maria Mastai Ferretti, né à Senigallia 1792, mort à Rome en 1878 - pape de 1846 à 1878 - Défenseur de l'ordre et de la religion. il proclama le dogme de l'Immaculée Conception en 1854 et manifesta son intransigeante hostilité à l'égard des idées modernes par le Syllabus (1864). En décembre 1869, il réunit le premier concile du Vatican, qui, en 1870, définit le dogme de l'infaillibilité pontificale.)

  256. Léon XIII (Vincenzo Gioacchino Pecci), né à Carpineto Romano en 1810, mort à Rome en 1903, - pape de 1878 à 1903. - Dans une série d'encycliques sur la société moderne, il encouragea le catholicisme social et l'évangélisation du monde ouvrier (Rerum novarum, 15 mai 1891). On lui doit aussi le renouveau des études exégétiques, historiques et théologiques [néothomisme])
  257. Saint Pie X (Giuseppe Sarto, né à Riese en 1835, mort à Rome en 1914 - pape de 1903 à 1914. - Rénovateur de la musique sacrée en 1903, il favorisa la communion quotidienne et celle des enfants, réforma le bréviaire et fit opérer une refonte du droit canon. Son principal adversaire fut le modernisme, qu'il condamna en 1907 par le décret Lamentabili et l'encyclique Pascendi. - Il fut Canonisé en 1954 par Pie XII)
  258. Benoît (Benedictus) XV (Giacomo Della Chiesa, né à Gênes en 1854, mort à Rome en 1922 - pape de 1914 à 1922, - Il publia le Code du droit canonique en 1917)

  259. Pie XI (Achille Ratti, né à Desio en 1857, mort à Rome en 1939 - pape de 1922 à 1939. - Il signa de nombreux concordats, dont un avec l'Allemagne (en 1933), et conclut avec Mussolini les accords du Latran (en 1929), qui rendaient au Saint-Siège son indépendance territoriale en créant l'État du Vatican. - Il condamna l'Action française (1926), le fascisme italien (1931), le communisme athée et le nazisme (1937).

  260. Pie XII (Eugenio Pacelli, né à Rome en 1876, mort à Castel Gandolfo en 1958 - pape de 1939 à 1958. ¾ Diplomate, secrétaire d'État de Pie XI, il eut une importante activité dogmatique et proclama notamment, en 1950, le dogme de l'Assomption de la Vierge.)
  261. Jean XXIII (Angelo Giuseppe Roncalli, né à Sotto il Monte, près de Bergame, en 1881, mort à Rome en 1963 - pape de 1958 à 1963) - Voir la note ci-dessous.
  262. Paul VI (Giovanni Battista Montini, né à Concesio, près de Brescia, en 1897, mort à Castel Gandolfo en 1978 - pape de 1963 à 1978)
  263. Jean-Paul Ier (Albino Luciani, né à Canale d'Agordo, en 1912, mort à Rome  en 1978. Pape en 1978, il le fut pendant seulement 33 jours)
  264. Jean-Paul II (Karol Wojtyła, né à Wadowice, Pologne, en 1920, pape de 1978 à 2005) - Voir également à Fatima.
  265. Benoit XVI

Notes :

No. Notes
1 Voir aux saints patrons de Napierville
16 Saint Hippolyte (217-235) fut antipape sous Calixte Ier, Urbain Ier et Pontien. Exilé en Sardaigne avec Pontien, il se réconcilia avec ce pape et mourut martyr.
21 Sous son règne vécut Novatien, un antipape notoire. - Hérésiarque, sa doctrine, le noviatianisme, fut condamnée. - Voir à : hérésie. - À cette époque, l'Église de Rome compte 46 prêtres, 7 diacres, 7 sous-diacres, 42 acolytes, et 52 exorcistes, lecteurs et portiers. - Voir à diacres (et sous-diacres).
29 et 30 Il existe un intervalle de quatre ans entre Marcellin (296-304) et Marcel Ier (308-309). Certains historiens pensent que ces deux papes étaient en fait la même personne ; d'autres rejettent cette hypothèse et considèrent que Marcel Ier dirigea l'Église de 304 à 309.
36

Le refus de [Saint] Libère (on écrit aussi : «Liberius» et même, par erreur, «Liboire» - voir à ce nom) de confirmer les décrets contre Saint-Athanase par les synodes ariens d'Arles (353) et de Milan (355) provoqua son exil en Thrace (Bérée puis Simium), où l'empereur Constance favorisait les homouisiens ; pour obtenir sa grâce, Libère semble avoir signé (357) un formulaire (dit «de Sirmium») de provenance douteuse. Dès 358, il se racheta en imposant la répudiation de l'anoméisme. Rentre à Rome (358), il fut aux prises avec son remplaçant illégitime, l'antipape Félix II. Son nom est dans la plupart des martyrologes latins et grecs mais non dans les martyrologes romains, ce qui en ferait, selon que l'on penche vers les deuxièmes, le premier pape non canonisé. - Voir à arianisme et hérésie.

195 Les papes de Clément V à Grégoire XI  sont connus sous le nom de «papes d'Avignon».
202 Les papes d'Urbain VI (no. 235) à Grégoire XII (no. 238) sont connus sous le nom de «papes romains» par opposition aux «papes d'Avignon», Clément VII et Benoit XIII, et aux papes de Pise, Alexandre V et Jean XXIII, qui régnèrent parallèlement de 1378 à 1415 pour les premiers et de 1409 à 1415 pour les seconds (lors du grand schisme d'Occident. - Voir à ce propos «La pensée parallèle des moines contestataires de l'Afghanistan lors du Grand Schisme d'Occident, première partie (1378-1389)» d'A. Talon et M. Regnier - Dargaud, 1963).
261 Lorsque Angelo Giuseppe Roncalli devint pape en 1958, il reprit le nom de Jean XXIII pour démontrer que le premier Jean XXIII n'avait jamais été un vrai pape. (JeanXXIII [Baldassare Cossa], né à Naples vers 1370, mort à Florence 1419, fut antipape à Pise à l'époque du Grand Schisme.)

Note :

Les plus avisés de nos lecteurs pourront se référer, si les vies des papes les intéressent tout particulièrement, au «Geschichte des Päpste seit dem Ausgang des Mittelalters» de Ludwig von Pastor (1886 sq.) qui traite des papes depuis la fin du Moyen Âge, et qui a été traduit partiellement en français par Furcy Raynaud et Alfred Pizat (1888 sq.). Leur traduction (20 vol.), malheureusement, s'arrête à 1585 avec le pape Grégoire XIII.

Autre source :

Annuaire Pontifical (dont celui de 1956)

 

Retour, si vous êtes venu par la, à : Samuel-Jean Pozzi

 

Sinon voir à : Jean de la Rochelle

 

Voir également à Sedia Gestatoria et à Accords du Latran


Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Voir : Le Castor™ - L'organe officiel de l'UdeNap (édition courante)

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0


Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru