Université de Napierville

Henri Carras

Photo à suivre


1928 Naissance en Suisse, à  Corcelles-le-Jorat (vingt minutes du centre-ville de Lausanne)
1948-1952 Apprenti puis premier coiffeur au Salon de l'Avant-Garde de Besançon (France). - Fréquente le milieu artistique de l'endroit puis celui de Boussières, d'Audeux et de Traitiéfontaine.  - Chante un moment (Montant, Mac-Nab, Mac Orlan, Marinier, Mouloudji, Mayol), puis retourne en Suisse pour soigner sa vieille mère malade.
1954-1956 À Lausanne, Montreux, dans différents faubourgs de Genève et à Ferney-Voltaire (Ain),  il exerce divers métiers dont celui d'accrocheur de tableaux, restaurateur de broderie et de porcelaine fine, aligneur de bornes kilométriques, revendeur de pochettes, etc., avant d'être engagé à titre de monteur d'exposition au Musée des Arts Décoratifs de Bellegarde-sur-Valserine, près de Natua dans l'Ain.
1956-1958 À Paris, chef-décorateur dans une usine de métallurgie (Goussainville Metal Works). -  Fréquente ce qui reste du Dôme, de la Coupole, le Café Audeux, La Closerie et passe ses dimanches après-midi à l'île de la Grande Jatte où il se lie d'amitié avec un autre exilé, Viktor-Emmanuel Dubrovski  que les habitués de l'UdeNap connaissent mieux sous le nom de Victor-Emmanuel Débris, le futur mari de la poétesse de renom, Fawzi Malhasti .
1959-1962 Montréal, Canada. - Sert de garde du corps, secrétaire, organisateur et homme à tout faire pour une ex-vedette de la scène qui donne des cours de pose de la voix en province. - Son attitude devant le public le fait vite remarquer et de nombreuses personnalités artistiques s'intéressent à lui (Radio-Canada, Musée des Beaux-Arts, Théâtre du Nouveau-Monde, etc.)
1962-1964 Directeur de la Galerie Indépendante du Vieux-Montréal
1964-1973 MUSÉE D'ART MODERNISTE DU VIEUX-MONTRÉAL

 

1964-1971

Directeur des expositions et chef-accrocheur
1971-1973 Directeur général

En dehors des fonctions normalement associées à cette lourde responsabilité, Henri Carras, durant cette période, organise et présente à l'étranger (dont une fois à Napierville) :

  • Au nord du 45ième, une exposition qui se veut moderne mais sans un reniement complet du passé à The International House of Design, External and Interior Decoration, New York, 1969
  • Les banlieusards automatistes 1945-1970, Musée communal de Corcelles-le-Jorat, 1971 puis au Verschönerung Museum de Bad Ischl (Autriche), 1972
  • Jeffrey Foch - tableaux subventionnés, Centre culturel municipal, Bellegarde-sur-Valserine, 1972 et, la même année, au Das Tunte Museum, près de Hambourg
  • Montgolfières et cordages, 11e Festival d'art contemporain, Saint-Michel-de-Wentworth, 1972

1973-1976 LES GRANDS BALLETS DU VIEUX

Responsable de la publicité, directeur des projets spéciaux, de la promotion et de l'obtention d'aides gouvernementales.

1976-1994

SOCIÉTÉ DU SQUARE DES ARTS DU VIEUX

 

1976-1978 Fondateur, directeur, animateur et second éclairagiste du Service de l'Animation.
1978-1984 Créateur, directeur artistique et principal éclairagiste du Théâtre du Café du Vieux
1984-1994 Directeur artistique et chef éclairagiste de la Société du Square des Arts du Vieux.

Le Service d'Animation avait pour mission de mettre les arts de la scène à la portée des secrétaires, commis, fonctionnaires, employés de bureaux, hommes d'affaires, professionnels et itinérants du Vieux et, dans ce cadre, Henri Carras a organisé au cours des dix ans qu'il en fut le directeur artistique une programmation didactique semi-annuelle qui a présenté pas moins de 128 activités dont :

  • Un concours de chorégraphie audio-visuelle
  • Une collection d'oeuvres d'art contenant pas moins d'une soixantaine de toiles subventionnées
  • 69 productions théâtrales dont 23 créations et 30 premières (pour le Vieux)
  • 5 productions radiophoniques dont deux ont été reprises sur les ondes de la CNAP et de la CCAP puis à  Corcelles-le-Jorat et à Bellegarde-sur-Valserine
  • 11 productions ont été présentées en tournée au Québec (dont 6 en la Salle Marc Ronceraille de l'Université de Napierville).

Il a, de plus, au cours de cette période, présenté des spectacles de variété dont «Une nuit dans le Village» de Marco Paulo, le tour de chant de la chanteuse basque Golzueta Arano, le «one-man-show» du Petit Antonio,  la troupe de danseurs de Saint-Constant-sur-Balôche, etc.

Il a également produit des spectacles, tous dignes d'intérêt.

1994-2001 À la tête de sa propre entreprise, où il s'est adjoint les services de Madame Chabaud de Saint-Pierre, née dans la municipalité de Lachine (quartier Saint-Pierre), mais également de Paris, de New York, de Chicago, de Miami et de San Francisco, il est conseiller artistique auprès de différents organismes privés et publiques.
Octobre 2001 Directeur général et second éclairagiste du Musée des Arts Décoratifs de Napierville dit Musée du Grand Marshall.

Cliquez ici pour lire les détails d'un interview exclusif avec Monsieur Henri Carras en rapport avec cette nomination (Gazette de Saint-Romuald  d'Etchemin et d'Esch-sur-Sûre)

Février 2004 Directeur intérimaire puis ex-directeur puis technicien au montage et aux éclairages au Musée du Grand Marshall.
Septembre
2004
Technicien au montage et éclairagiste Musée du Grand Marshall.
Novembre 2007 (9) Décès, à Montréal.

Autres activités :

Professeur

1970-1973 Professeur de Professionnelles Beautés - Collège Montesquiou-Fezensac, Saint-Jean-sur-Richelieu
1974-1975 Professeur de l'histoire de l'art et de la coiffure - École d'été de Service des Parcs de Corcelles-le-Jorat
1986, 1987, 1988 et 1996 Chargé de cours, Art et Activités Artistiques, au département de danse de l'Université de Napierville

Animateur

  • Auteur et animateur dans la série Lancement, CNAP et CCAP de 1989 à 1993. Sujets traités : le Mouvement Littéraire d'Alexandrie, la poésie industrielle de Fawzi Malhasti, le Printemps de chèvre de Victor-Emmanuel Débris, l'horlogerie sous le Second Empire, Mayol, Littré et la venue des Marshall en Amérique.
  • Dans le cadre de la même émission, initiateur, auteur et animateur - en 1994-1995 - d'une série intitulée : Les grands musées de la Rive-Sud de Montréal
  • Auteur et animateur de la série L'Art au service de la métallurgie (en collaboration avec Madame Fawzi Malhasti)
  • Initiateur et animateur de la série non-subventionnée Rencontres où, réunissant autour de lui de jeunes décorateurs et stylistes de Montréal (et de ses environs), il se met, comme il s'est plu de le dire lui-même à l'époque, «à nu» et répond à leurs questions.

Traducteur, essayiste et librettiste

  • Victor-Emmanuel Débris, un peintre qui s'ignore, Napierville, Presse de l'université de Napierville, 1970
  • Extase en mouvement, Napierville, Presse de l'université de Napierville, 1972
  • Crasibule et Pharice de Théodore Crapulet, chorégraphie et libretto (inédit)
  • The Thing That Went Wrong de Jonathan Sax (en collaboration avec Italo Calvitie) d'après un schéma d'Alphétus Marshall pour le Théâtre du Café du Vieux, sous le titre de Tout va bien avec Audrey Quintal.

 

Retour, si vous êtes venu par là, à : Robert T. Lesage

Sinon, voir au : Musée du Grand Marshall

Mais aussi à : Buenos Aires


Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Voir : Le Castor™ - L'organe officiel de l'UdeNap (édition courante)

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0


Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru