Université de Napierville

Église Pentateutique des Saints
de la Septième Venue du Christ


Religion fondée à Brantford, dans le Lancashire (aujourd'hui grand centre épiscopal) le 25 février 1830  par le prophète d'origine hollandaise, Ilhaü de Leyde, né à Amsterdam en 1805 et mort dans des circonstances atténuantes, le 17 juin 1844, à Wichita dans le Kansas.

Ilhaü de Leyde fut d'abord élevé dans la plus pure tradition calviniste. Il eut, vers sa vingt-et-unième année, une vision au cours de laquelle Moïse lui apparut pour lui indiquer comment reconnaître, parmi ses pairs, les élus et les damnés, le tout selon la doctrine de la prédestination de l'ex-partisan des idées luthériennes.

S'inspirant de la Confession de La Rochelle (1559 -1571), de la Confession helvétique postérieure (1560), de la Confession écossaise (1560), du Catéchisme de Heidelberg (1563), de la Confession de Westminster (1646) et des écrits de Pic de la Mirandole, il conçut une religion où seuls les élus seraient admis.

De 1825 à 1830, il rédigea ses vingt-sept articles de foi, entreprit la conversion de ses douze premiers apôtres(1) et se mit à la recherche d'un endroit d'où  il pourrait faire rayonner trois lumières sur le monde entier : la foi, l'espérance et la philanthropie.

En 1840, il s'embarque avec ses disciples à bord du Lombaard en direction de l'Angleterre où, le 12 août de la même année, il pose la première pierre de son premier temple à Brantford.

L'opposition est forte, surtout parmi les calvinistes locaux qui persistent à croire que seul Dieu a la notion de qui peut être voué au salut (fruit de sa bonté) ou à la damnation (fruit de sa justice) mais les idées du groupe se répandent rapidement dans la région où Ilhaü de Leyde et ses apôtres ont su reconnaître un nombre immense d'élus.

La doctrine de l'Église Pentateutique des Saints de la Septième Venue du Christ est contenue dans les vingt-sept articles rédigés par Ilhaü de Leyde, les cinq premiers livres de la Bible et les prophéties de son premier disciple Jean, prophéties où il est question de la Sainte Trinité et de philatélie.


Notes :

À l'origine, l'Église Pentateutique des Saints de la Septième Venue du Christ devait porter le nom de l'Église de la Trinité de la Septième Avenue (à Brantford) mais une première confusion s'est produite lorsque cette septième avenue a été rebaptisée, par une ordonnance municipale, "Christ Church Boulevard" à cause du Christ Church Cathedral  (aujourd'hui démoli), à proximité. - Un "by-law" relié à cette même ordonnance transforma le nom de l'Église de la Trinité de la Septième Avenue en celui de l'"Église de la Trinité de la Septième Venue [et non Avenue] du Christ".

Dans les années cinquante (dix-huit cent cinquante), la trinité devint, au sein des apôtres de l'Église de la Septième Venue, un sujet à controverses, les uns prétendant que le concept de trois personnes en une (même s'il s'agissait d'une personne divine) pouvait porter à confusion, les autres arguant que le Père, Le Fils et le Saint Esprit était à la base de leur croyance. - Moïse ayant inspiré le fondateur, on en conclue qu'il serait plus facile d'associer leur mouvement au cinq premiers livres de la Bible, la Pentateuque, et c'est ainsi qu'on en est venue au nom de l'Église Pentateutique des Saints de la Septième Venue du Christ.  

Tout ça est bien beau, comme le faisait remarquer William Le Bèque, un des plus grands critiques de cette religion, mais la Trinité, qu'en a-t-on fait ?

Une première réponse lui fut donnée en 1855, lors du cinquantième anniversaire de la naissance d'Ilhaü de Leyde, au cours des travaux du concile d'Amsterdam :

    1830 - 21 ans - élus - 27 articles de foi - 12 apôtres - Lombaard - Dieu :

1830 : 1 + 8 + 3 + 0 = 12 = 1 + 2 = 3

21 : 2 + 1 = 3

Élus : E + L + U + S = 5 + 12 + 21 + 19 = 57 = 5 + 7 = 12 = 1 + 2 = 3

27 : Somme des 5 premiers nombres premiers : 1 + 3 + 5 + 7 + 11 = 27 ou 3 fois 3 fois 3

12 : 1 + 2 = 3

Lombaard : L + O + M + B + A + A + R + D = 12 + 15 + 13 + 2 + 1 + 18 + 4 = 66 = 6 + 6 = 12 = 1 + 2 = 3.

Dieu : D + I + E + U = 4 + 9 + 5 + 21 = 39 = 3 + 9 = 12 = 1 + 2 = 3

etc., etc. (2)

D'autres exégètes se sont, depuis, penchés sur ce problème et nous référons nos aimables lecteurs aux publications de  l'Église Pentateutique des Saints de la Septième Venue du Christ (Brantford, Amsterdam, Wichita (3) et Napierville) pour de plus amples renseignements.


(1) Ces premiers apôtres furent, dans l'ordre : Jean, Albert, Laurel, Frank, Moe, Bill, Willy, Winston, Claudius, Fred, Alfred et Michael.

(2) Nous laissons à chacun le loisir de trouver d'autres tout aussi éminentes coïncidences.

(3) Wichita : W + I + C + H + I + T + A = 22 (4) + 9 + 3 + 8 + 3 + 20 + 1 = 66 = 6 + 6 = 12 = 1 + 2 = 3

(4) Dans notre alphabet moderne, le "w" n'est évidemment pas la 22e lettre mais la 23e mais le "u" et le "v" ne comptant que pour une seule lettre dans l'alphabet yoasémite, c'est le chiffre 22 qu'il faut utiliser ici.

 

Voir également à Wichita.

Retour au Révérend Chasuble

Voir aussi à : Saint-Étienne (aux saints Étienne)


Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Voir : Le Castor™ - L'organe officiel de l'UdeNap (édition courante)

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0


Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru