Vieux vieillards

Le Marshall Pétain et Pierre Laval en 1941


Un mot d'Herméningilde Pérec :

Mademoiselle Ignacia Aphérèse de l'Institut de Pointe-aux-Trembles m'a souventes fois fait remarquer que l'expression «vieux vieillards» était une répétition redondante et pléonasmitique du fait qu'un vieillard était forcément vieux.

En cela, elle me citait «Le Petit Marshall» où, à l'article concernant les personnes «considérablement avancées en âge», il était dit (et je cite) :

Vieillard : n.m., de "vieillart" (1155) : homme en état de gérontocimie.

Elle précisait, à ces moments-là, que, qui dit «Géronte», dit «Molière» et qui dit «Molière», se réfère à quelqu'un mort depuis longtemps.

Je n'ai pas mis en doute sa flawlesseuse argumentation mais, comme me disait le Professeur lui-même, parfois, il faut «faire jeune» ne serait-ce que pour développer une clientèle de remplacement.

C'est ainsi que je me suis permis de continuer à dire «vieux vieillard», empruntant, du répertoire de Georges Guibourg cette expression que l'on retrouve textuellement dans une de ses chansons réalistes, au cinquième vers du deuxième couplet : «Fleurs des fortifs».


Retour, si vous êtes venu par là, à : Auditorium

Sinon voir à : Chem Tov Baal

Ou encore à : Marcel-Alexandre Bertrand


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru