Vincent Ranallo

Ranello, Ranelli, Ranella... Comme c'est le cas pour les Marshall, Marshali, Marshallon, Marshalla, Marshalluk, Marshallkov... l'orthographe change mais le nom demeure.

Parmi les Ranallo contemporains (voir ci-dessous), celui dont il est question ici est un des tout premiers collaborateurs du Professeur Marshall dans la conception, la gestation et l'élaboration du présent site. Ouvrier de la première heure, jamais il ne s'est plaint de n'être apprécié qu'au même degré que ceux qui l'ont suivi et, jours après jours, nonobstant ses affligeantes occupations (Vincent est dans les musées et dans la réalisation), il est là pour répandre ses encouragements à ceux qui, plus faibles parfois, hésitent avant d'entreprendre les documentées recherches qui sont à la base du web site de l'UdeNap, aujourd'hui d'internationale réputation.

C'est que la collaboration entre les Ranello, Ranelli, Ranella et les Marshall, Marshali et Marshalon ne date pas d'hier :

En 1268, déjà, quand Marshalli dit «Le commerçant» alla fonder sa Compagnie d'Importation de Sable et de Pierre dans ce qui allait devenir, plus tard, l'Éthiopie, quel était le nom de son associé? - Roberto Ranelli. - Voir à Chronologie - 1268.

Idem en 1868 : qui fut, en effet,  le premier vendeur de l'huile d'olive extra-vierge des Marshalli d'Aceto ? - Un Ranalla. - Voir à Chronologie - 1868.  (Nos plus fidèles lecteurs se souviendront que cette année-là, les Marshalli précités avaient décidé de tripler le prix de leur huile d'olive extra-vierge créant ainsi le commerce de l'huile d'olive «de luxe».)

Plus près de nous, en 1945, lorsque la cuvée Marshall, dite «cuvée d'après-guerre», dite «cuvée de Napierville», dite «Claret di Marshalli», fut favorablement comparée à un bourgogne du pays de Galle (au festival du «Vatfair-Fair Gourmet Food and Shoe Emporium» de Napierville) qui était caviste? - Un Ranallo, naturellement. - Voir à Chronologie - 1945.

Certains historiens sont même prêts à affirmer (sous serment) que les Ranelli seraient même une branche tertiaire des Marshall, descendant en ligne presque directe de Louis III (Marshall) dit le Hutin. - Voir à Branches cadettes, neuvième paragraphe, deuxième ligne. - Nous n'irons point jusque là mais sachons reconnaître les intellectuelles affinités. - Car, comme le disait encore récemment le Professeur Marshall :

«Nous sommes, dans l'édification de la jeunesse, tous frères


Vincent Ranallo

À ne pas confondre avec le baryton du même nom (dont la voix rappelle étrangement celle du Professeur Marshall) [1] «notre» Ranallo fut, comme nous le disions ci-dessus, l'un des premiers à manifester un enthousiasme délirant lorsque le Professeur Marshall, étant entré en communication avec lui dans des circonstances atténuantes, lui a fait part que l'Université de Napierville s'apprêtait à étendre sa présence sur des ondes autres que celles, plus restreintes, de la Vatfair-Fair Broadcasting.

Son expérience et son très haut personnel savoir dans le domaine de la communication et de la langue écrite, ses encouragements et son fin sens de la mesure ont été, à nos collaborateurs, d'un secours précieux dans ces heures sombres qui précèdent généralement l'aurore (on dit aussi «crépuscule» [2]), de l'aurore, donc, d'un projet aussi édificateur que le nôtre.

Diplômé de l'Institut de Pointe-aux-Trembles, concepteur, réalisateur, ex-gérant des fruits chez IGA, gastronome et parfait bilingue, Monsieur Vincent Ranallo, a reçu en décembre 2001, des mains du Professeur lui-même, un doctorat honorifique[3] qui démontre l'intérêt que nous lui portons.

Qu'il s'en trouve ici remercié.

Herméningilde Pérec

P.-S. : Précisons que Monsieur Ranallo a une fille, demeure en banlieue d'Outremont, qu'il rédige présentement une thèse sur Marc Ronceraille, qu'il est le cousin de Vincent Ranallo, le baryton précité (voir note 1 - ci dessous) et de Dominic Denucci, le lutteur (voir à Hans Schmidt, note 2). - Il est également un fervent admirateur de Paul Meurisse.

Pour de plus amples renseignements sur la carrière de Vincent Ranallo dans le domaine de la réalisation,  consultez la page suivante :

http://www.realisateur.qc.net/PageRanallo.htm

Autres Ranallo contemporains :

Brian Ranallo, vice-président exécutif de la U.S. Bancorp Piper Jaffray, une banque multidisciplinaire américaine ayant des succursales dans vingt-quatre états

Gary Ranallo, m.a. (Trinity College) et b.s. (Mount St. Mary's College), un conseiller

Phil Ranallo (feu, Phil Ranallo), journaliste sportif qui fut très actif et très connu dans la région de Buffalo

Marlene Ranallo, spécialiste en «pré-arrangements» (Forest Lawn Cemetery - Buffalo et Hamburg, N.Y.) et  à qui l'on doit cette délicate pensée :

«L'amour que l'on donne à autrui peut se manifester de différentes façons. Faire des pré-arrangements, c'est faire le don de soi-même à ceux qui nous suivront.»

(Cette pensée a, depuis, été reprise par la firme Hallmark.)

Nicole Ranallo, la versatile comédienne dont on a pu constater tout le talent dans rôle de Cheryl Morris (Beautiful Girls - 1996 - de Ted Demme) aux côtés de Matt Dillon (Wild Things de John McNaughton), Uma Thurman (Batman and Robin de Joel Schumacher) et Mira Sorvino (Romy and Michele's High School Reunion de David Mirkin).

Philippe Ranallo, né en 1968, trompettiste à l'Orchestre Philharmonique de Liège et membre de l'ensemble Ictus.

Etc., etc.

Notons au passage que Monsieur et Madame Tony Ranallo de la Paroisse de Saint-Anthony (Cumberland) étaient présents à Rome, en avril de l'an 2000, lors de la canonisation de sainte Faustina.


[1] Vincent Ranallo, 1018 Manning Verdun (Qué), Canada H4H 1Z8, baryton à la voix lyrique et chaude qui se spécialise dans un  répertoire qui s'étend de l'orée du baroque à l'avant-garde contemporaine. - Ses maîtres ont été Marie Daveluy, Pierre Mollet et Ernst Haefliger mais il a approfondi sa personnelle culture musicale avec les Gilles Tremblay, Raffi Armenian, Hervé Niquet et Anthony Rolfe Johnson tout en collaborant régulièrement avec des artistes comme Mireille Lagacé et Luc Beauséjour.

Boursier de la Guilde de l'Opéra de Montréal (la GOM), finaliste au concours de la communauté des radios publiques de langue française et lauréat au concours de l'orchestre symphonique de Montréal, il s'est produit avec l'orchestre Métropolitain, l'orchestre symphonique de Ville Mont-Royal, la Chapelle de Montréal, l'orchestre baroque de Montréal, le Nouvel Ensemble Moderne (N.E.M.), la Société de Musique Contemporaine du Québec (S.M.C.Q.), l'opéra comique du Québec, le festival de Loches (France) et la République Musicale  travaillant avec les metteurs Alice Ronfard, Martin Faucher et Wajdi Mouawad .

Parmi les fleurons de son répertoire, notons :

  • Gluck, Iphigenie en Tauride, Oreste
  • Rameau, Hippolyte et Aricie, Thésée
  • Castor et Pollux (version 1754), Pollux
  • Charpentier, Marc-Antoine, David et Jonathas, Saül
  • Iphigénie em Aulide, Agamemnon
  • Haendel, Acis and Galatea, Polifemus
  • Cimarosa, Il matromonio segreto, Geronimo
  • Strauss, Richard, Ariadne auf Naxos, Harlequin
  • Audran, La mascotte, Laurent XVII
  • etc., etc.

Cliquez ici pour une photo de ce Vincent Ranallo.

[2] Crépuscule se réfère indifféremment à la lumière qui précède ou qui suit le lever ou le coucher du soleil. (Note du traducteur).

[3] En fait, ce diplôme ne lui a été remis que le 2 février 2002, les agendas du Professeur et de Monsieur Ranallo ne permettant pas une rencontre plus tôt. - Cette erreur sera corrigée dans le version de ce site destinée au marché américain.


Voir également au : Concert inaugural de la Salle Marc Ronceraille

organisé par la  S.B.E.C.M.A.N. (pour Gino Ranallo du Quatuor de Clarenceville)

et au Chemin menant de Saint-Romuald-d'Etchemin à Napierville


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru