Snafu

La Snafu dans le calendrier dit «de Snéfran», dit «le magnifique», de la IVe dynastie égyptienne ne correspondait à vraiment rien de précis même si le mot «mois» («Monthakis») lui était souvent accolé.

Cette Snafu dont la signification, en sumérien, est crépusculaire, est sans doute à l'origine de notre Saint-Glinglin ou de notre semaine aux quatre jeudis - cf. :  «Knock» de Jules Romain).

Le Professeur Marshall fait cependant remarquer qu'avec la confusion qui se fait de plus en plus sentir dans le domaine du néologisme et de la philologie, il se pourrait qu'un jour, on ait une semaine de quatre jeudis, les lundis, mercredis et vendredis de certaines semaines devant éventuellement être remplacés par un jour plus ou moins amovible qui serait un vendredi.

Voir à Ur, Akhénaton, Noël ou Pâques.


retour, si vous êtes venu par là, à : Oscar Thiffault

 

Sinon, v oir à Baal Chem Tov

 

Ou encore à : Règlements (concernant les ablutions personnelles... l'UdeNap)


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru