Notes concernant l'année 476 a.d.

(Hérules, Lombards, Goths, Visigoths, etc.)

(Ces notes proviennent en majeure partie du Grand Dictionnaire Encyclopédique Marshall.)

Hérules

Les Hérules apparaissent en même temps que les Goths, au IIe siècle après J.-C., sur le bord de la mer Noire et dans la région des bouches du Rhin. - Ils se déplacent tout d'abord en bandes inorganisées, ravageant les côtes occidentales de l'Europe au IIIe siècle. Vaincus pour une bonne partie par Claude II en 269 ils se transformèrent en fédérés soumis par les Ostrogoths puis, à la mort d'Attila, par les Huns, finissant par n'être que des fournisseurs de contingents à des chefs barbares, tel Odoacre. - Ce qui restait de leur puissance originelle fut vaincu par Théodoric près de Vérone en 489. - Devenus par la suite des mercenaires au service des empereurs d'Orient - Narsès et Bélisaire les utilisèrent lors de la reconquête de l'Italie -, ils finirent par disparaître au VIe siècle du fait des Lombards.

Claude II dit Claude II, le Gothique

Empereur romain (Occident), né vers 214, mort à  Sirmium en 270. Il combattit les Alamans et les Goths.

Lombards

Ancien peuple germanique établi entre l'Elbe et l'Oder, puis au sud du Danube. - Les Lombards envahirent l'Italie au VIe s. et y fondèrent un État dont la capitale était Pavie en 572. - Battus par Charlemagne (773 - 774), qui prit le titre de roi des Lombards, ils maintinrent une dynastie à Bénévent (Benevento) jusqu'en 1047.

Odoacre

Roi des Hérules, né vers 434, mort à Ravenne en 493. - Fils d'un des ministres d'Attila, un certain Edecon (nous n'inventons rien) de la tribu des Skires (qui se déplaçaient, déjà à l'époque, selon le Professeur Marshall, sur des planches à neige - i.e. :  rien de nouveau sous le soleil [façon de parler évidemment car, comme chacun le sait, le soleil a la fâcheuse manie, même dans les pays nordiques, de faire fondre la neige]), fils de ministre, donc, il devint - l'histoire ne dit pas comment - chef d"une bande de fédérés puis, à Rome, officier de la garde des domestici, sorte de fédérés domestiqués. - Or, on lui avait promis, lors de sa domestication, des terres et comme ces terres tardaient à venir (façon de parler, toujours),  il se révolta, renversa Romulus Augustule - cité ci-dessus - et fit parvenir, avec une note appropriée, les insignes impériaux à Zénon, lui disant que s'il ne savait pas quoi en faire, il n'avait qu'à demander à ses voisins, les Grecs. - En guise de réponse, Zénon mobilisa contre lui l'armée de Théodoric, roi des Ostrogoths. - On connaît la suite : bloqué dans Ravenne, il finit par être vaincu, renversé à son tour et assassiné. - "Comme quoi, il ne faut pas niaiser avec ces choses-là", disait justement Alcide "Slow Drag" Pavageau il n'y a pas très longtemps.

Zénon 

Empereur de l'Empire d'Orient ; 474 à 491. - Règne relativement tranquille mais son édit d'union avec les monophysites, ou Henotikon, en 482, provoqua avec Rome un schisme qui dura jusqu'à Justinien. - Voir à hérésie.

Théodoric le Grand

Roi des Ostrogoths (493 - 526). - Né en Pannonie vers 454, élevé à Constantinople et imprégné de culture gréco-romaine, il fit renaître un temps l'empire d'Occident après s'être rendu maître de la péninsule italienne et des côtes dalmates. Aidé par deux ministres de valeur, Cassiodore et Boèce, il tenta sans succès la fusion des Romains et des Goths. Sous son règne, Raven  fut une brillante capitale.

Charlemagne ou Charles Ier le Grand

Né en 747, il fut roi des Francs de 768 à 814 et des Lombards de 774 à 814, puis, empereur d'Occident de 800 à 814 (dynastie carolingienne). - Fils aîné de Pépin le Bref (dont nous aurons l'occasion de reparler) il battit les Lombards et devint le maître du nord de l'Italie en 774. - Emporté par le mouvement, il créa le royaume d'Aquitaine, vassalisa la Bavière, soumit les Frisons (785), les Avars de Pannonie (796) et les Saxons (804). Ayant échoué dans la conquête de l'Espagne musulmane, il créa néanmoins une zone de sécurité au sud des Pyrénées de la même façon qu'il le fit en Bretagne (789 - 790). - Le jour de Noël 800, il est couronné empereur des Romains par le pape. -  En 813, il fait couronner son fils Louis le Pieux (dont nous aurons l'occasion, etc.) et mourut l'année suivante.

Francs

Peuple germanique qui donna son nom à la France. - Établis au IIIe s. sur le Rhin inférieur, les Francs participent alors aux incursions barbares dans la Gaule romaine.- Ils forment deux grands groupes : les Francs Saliens, établis dans l'actuel Brabant en 358, au service de l'Empire romain, et les Francs du Rhin, qui vivaient sur les rives du Rhin et de la Moselle (auxquels on a longtemps donné le nom de Francs Ripuaires sans aucune raison précise). - Les Francs, unifiés par Clovis, conquièrent la Gaule aux Ve et VIe s..

Justinien Ier

(En latin Flavius Petrus Sabbatius Justinianus), né à Tauresium (?) en 482, mort à Constantinople en 565, empereur de Byzance de 527 à 565. - A l'origine d'une importante œuvre législative : le Code Justinien, le Digeste ou Pandectes (recueil de jurisprudence), les Institutes et les Novelles (ou lois postérieures à 533) (1). Ses généraux, Bélisaire et Narsès, lui permettent de chasser les Vandales d'Afrique (533 - 534) et de reprendre l'Italie aux Ostrogoths de même qu'une partie de l'Espagne aux Wisigoths (vers 550 - 554) tout en contenant les Perses. - Mosaïque à San Vitale de Ravenne.

(1) Ces oeuvres, dans différentes versions écrites à la main par le Grand Marshall et commentées par le Groupe Vatfair, Planter, Hencourt et Associés, sont exposées régulièrement à la Salle Marc Ronceraille rattachée à l'Université de Napierville. - S'adresser au concierge.

Cassiodore

Homme politique, érudit latin et préfet du prétoire sous Théodoric, né à Scylacium, en Calabre, vers 490 et mort à Vivarium vers 580.  - Son encyclopédie, Institutions des lettres divines et séculières, toujours d'actualité, sert de règle à l'enseignement à l'Université de Napierville.

Boèce

Philosophe et poète latin né à  Rome vers 480  et mort près de Pavie en 524. - Ministre de Théodoric le Grand, il écrivit De la consolation de la philosophie à la base de la poésie didactique de Madame Fawzi Malhasti, la poétesse de renom.

Bélisaire

Général byzantin né en Thrace vers 500 et mort à Constantinople en 565. - Sous le règne de Justinien il fut l'artisan de la reconquête sur les Vandales de divers territoires en Afrique (533), en Sicile (535) et en Italie, où il combattit aussi les Ostrogoths (537 - 538) (tant qu'à y être).

Frisons

Les Frisons habitaient à l'origine entre le Rhin et l'Ems. Ils se soumirent au romain au début de l'ère chrétienne puis firent partie, au Ve siècle, de la confédération saxonne - voir à Saxons. - Au VIIe siècle, ils occupaient presque toute la région qui allait - et va toujours - de la Weser à l'Escaut. - Pépin le Bref s'occupa en partie d'eux puis Charlemagne, définitivement.  - De nos jours, les descendants de ces Frisons se divisent en deux groupes du point de vue anthropologique : à l'est vivent les Groterpiens et à l'ouest les Friterpiens. Les uns et les autres sont blonds mais les premiers sont brachycéphales, les seconds dolichocéphales (note du Professeur).

Narsès 

Général byzantin, née en 478 et mort à Rome en 568. - Arménien d'origine et eunuque au service de Justinien, il fit avorter la sédition Nika en 532. - Il défit les Ostrogoths de Totila (552), puis chassa les Francs et les Alamans de l'Italie avant d'en réorganiser l'administration. - "Eunuque, qu'avait-il d'autre à faire" comme le dit si bien Madame Malhasti dans un de ces vers impairs dont elle a le secret.

Vandales  

Peuple germanique (un autre) établi au sud de la Baltique au Ier siècle après J.-C. - Au début du Ve siècle, avec d'autres peuples barbares, ils envahirent la Gaule (407), l'Espagne (409). Sous la conduite de Geiséric (428 - 477), ils conquirent l'Afrique romaine, et fondèrent un royaume qui s'étendit à la Sicile mais où la plupart des institutions romaines d'Afrique furent conservées. Cet État disparut en 533 lors de la reconquête byzantine de l'Afrique.

Ostrogoths

Ancien peuple germanique, l'une des grandes fractions des Goths. - Le royaume qu'ils avaient bâti de part et d'autre du Dniepr fut détruit par les Huns vers 375 mais la mort d'Attila (453) fit renaître leur puissance. - Fédérés à Rome, dominant une partie des Balkans, les Ostrogoths pénétrèrent en Italie avec Théodoric en 489. - Celui-ci, devenu seul maître de l'Italie et roi en 493, s'installa à Ravenne. - Après sa mort (526), son royaume ne put résister à la reconquête byzantine et disparut en 555.

Avars

Peuple originaire de l'Asie centrale, qui occupa la plaine hongroise au VIe s. après Jésus-Christ. - Ce n'était pas un peuple germanique.

Wisigoths ou Visigoths  

Branche des Goths ("Wisi" ou "Visi" veut dire "sage") qui s'installèrent au IVe siècle dans la région danubienne et qui se convertirent à l'arianisme. - Vainqueurs de l'empereur Valens à Andrinople (378), ils prirent Rome et la mirent à sac en 410 ; établis dans le sud-ouest de la Gaule (vers 418), ils conquirent une bonne partie de l'Espagne (412 - 476) chassant les Alains qui s'y trouvaient, puis furent chassés de la Gaule par Clovis, après la bataille de Vouillé (507). En 589, leur roi Reccared se convertit au catholicisme. En 711, les Wisigoths furent submergés par les Arabes ; seule une minorité d'entre eux se réfugia dans les Asturies, où elle fonda un royaume (718).

Alamans

Tribus germaniques réunies en une confédération établie sur la rive droite du Rhin au IIIe s. Leur progression fut brisée en Alsace par Clovis (496 ou 506).

Sédition [de] Nika (532)

Soulèvement populaire de Constantinople sous Justinien Ier. Elle fut réprimée par Narsès et Bélisaire, grâce à l'énergie de l'impératrice Théodora. Son nom vient du cri de ralliement des séditieux : Nika ! (Victoire !).

Saxons

Peuple germanique qui habitait la Frise et les pays de l'embouchure de l'Elbe. - Au Ve siècle, les Saxons entreprirent la colonisation du sud de l'île de Bretagne, où ils fondèrent divers royaumes appelés "royaumes saxons". - En Germanie, ils s'étendirent jusqu'à la Saale (Ville La Saale, à l'est, curieusement, de Lachine). - Charlemagne les soumit (de 772 à 804) et leur imposa le christianisme. - Leur langue, le saxon, existait en plusieurs tonalités dont la plus utilisée était la ténor mais on lui reconnaît des versions alto, baryton, soprano et même basse.

Goths

Ancien peuple germanique venu de Scandinavie et établi au Ier siècle avant J.-C. sur la basse Vistule. Les Goths s'installèrent au IIIe siècle au nord-ouest de la mer Noire. - Au IVe s., l'évêque Ulfilas les convertit à l'arianisme et les dota d'une écriture et d'une langue littéraire. Sous la poussée des Huns (vers 375), leur empire se dissocia et les deux rameaux, Wisigoths et Ostrogoths, finrent par avoir leur histoire propre.

Le cri des Ostrogoths...

«Bababadalgharaghtakamminarronnkonnbronntonnerronntuonn- thunntrovarrhounawnskawntoohoohoordenenthurnuk.» 

(un seul mot)    

...qui fut repris dans "Finnegans Wake" (James Joyce) - voir à "Ulysse" ou à l'an 1904 - est sans doute ce qu'on a le plus retenu d'eux. - La version joycienne, celle citée ici parce que la plus connue, ne comprend cependant pas le "gnourk" du début et le le "gnark" de la fin.

Totila ou Baduila

Mort à Caprara en 552. - Roi des Ostrogoths (541 - 552). Il s'opposa aux Byzantins, s'installa à Rome (549) et étendit sa domination sur l'Italie du Sud, la Sicile, la Sardaigne et la Corse. Mais il fut battu par Narsès en 552.

Geiséric ou Genséric

Mort en 477.
Premier roi vandale d'Afrique (428 - 477). - Il fonda en Afrique et dans les îles de la Méditerranée occidentale (Sicile, Sardaigne, Baléares) un État puissant. Il prit et pilla Rome en 455.

Suèves

Populations germaniques (sic) qui, au Ier siècle., se fixèrent en Souabe (pays des Suèves), région à cheval sur l'ouest de la Bavière et le Bade-Wurtemberg - Lors des grandes invasions, les Suèves atteignirent l'Espagne et fondèrent un royaume en Galice (début du Ve s.). - Ce royaume  fut détruit en 585 par les Wisigoths.

Dniepr ou Dnipro nom masculin

Fleuve de Russie, de Biélorussie et d'Ukraine, né dans le Valdaï et qui rejoint la mer Noire ; 2 200 km. - Il passe à Kiev. Aménagements hydroélectriques.

Valens ou Flavius Valens

Empereur romain (364 - 378) né à Cibalae, en Pannonie, vers 328  et mort à Hadrianopolis (Andrinople). - Associé à son frère Valentinien Ier, il gouverna les provinces orientales de l'Empire. Il se rallia à l'arianisme mais fut vaincu puis tué par les Wisigoths.

Burgondes

Peuple germanique (un autre), établi au Ve s. en Gaule et en Germanie. - Les Burgondes, d'abord battus par le général romain Aetius en 436, ils conquirent par la suite le bassin de la Saône et du Rhône puis furent à nouveaux battus par les Francs en 532. On leur doit le nom d'une région vinicole..

Huns

Ancien peuple nomade originaire des steppes du sud de la Sibérie, qui, à partir de la fin du IVe s., pénétra en Europe et en Asie occidentale. - Vers 370, la poussée des Huns vers l'Europe joua un rôle décisif dans le déclenchement des grandes invasions. Les Huns formèrent un État hunnique dans la plaine du Danube, qui se disloqua à la mort d'Attila (453), et ils disparurent de l'histoire européenne avant la fin du Ve s. - Une autre branche des Huns, les Huns Blancs ou Hephthalites, se dirigea vers l'est et ébranla au Ve -VIe s. les grands empires de l'Iran et de l'Inde.

Cénomans

Peuple celtique issu de des Aulerques qui occupaient, en Gaule transalpine, un territoire, Pagus cénomanigus, couvrant la majeure partie de la Sarthe et de la Mayenne. Ce nom était également donné aux tribus celtiques fixés en Cisalpine. - Voir à Saint-Liboire, note.

Attila  

Roi des Huns (434 - 453). - Il envahit l'empire d'Orient en 441 puis la Gaule, mais fut défait aux champs Catalauniques, non loin de Troyes (451), par les armées du Romain Aetius et du Wisigoth Théodoric. - En 452, il pilla l'Italie, mais épargna Rome, à la prière du pape de l'époque.- Son empire s'effondra lorsqu'il mourut. - On dit qu'il fut un harpiste exceptionnel.

Vistule

En polonais Wisła - Principal fleuve de Pologne, prenant sa source dans les Carpates et rejoignant  la Baltique dans le golfe de Gdańsk ; 1 068 km ; bassin de 194 000 km2. - Elle (car on dit LA Vistule) passe également à Cracovie et à Varsovie.

Ulfilas, Ulfila ou Wulfila

Évêque et apôtre des Goths né vers 311 et mort, à Constantinople, en 383. - Il traduisit en gotique ("Goth", "gothique") le Nouveau Testament mais sa prédication fut marquée par une forme d'arianisme que les Goths, malheureusement transmirent en Occident au Ve siècle.

Valentinien (Ier)

Empereur romain (364 - 375) né à  Cibalae, en Pannonie, en 321, mort à Brigetio. - Associé à son frère Valens (des célèbres rideaux), il s'installa à Milan (Ville d'Italie, capitale de la Lombardie ; 1 500 000 habitants. - Métropole économique, grand centre industriel, commercial, intellectuel et religieux. - Pas à l'époque, naturellement.) - Il contint les Barbares hors de l'Empire, dont il fortifia les frontières, et améliorera sensiblement la condition des classes populaires.

Aetius

Général romain né à Durostorum, mort en 454. - Maître incontesté de l'Empire romain d'Occident, il défendit la Gaule contre les Francs et les Burgondes, puis contribua à la défaite d'Attila aux champs Catalauniques en 451. 

Bataille des champs Catalauniques (451)

Victoire des Romains d'Aetius, alliés aux Wisigoths de Théodoric, sur les Huns d'Attila. - L'emplacement exact de la bataille, dans les plaines de Champagne, est discuté, les vainqueurs s'étant égarés dans la campagne environnante après avoir fêté toute la nuit.

Pannonie

Ancienne région de l'Europe centrale, sur le Danube moyen,  conquise par les Romains entre 35 avant  J.-C. et 10 après J.-C.

Barbares

Nom donné d'abord par les Grecs à tous les peuples, y compris les Romains, qui ne participaient pas à  leur civilisation, puis par les Romains à tous ceux qui ne participaient pas à leur civilisation. - L'histoire a également «Barbares» les peuples - Goths, Vandales, Burgondes, Suèves, Huns, Francs, Saxons, etc. - qui, du IIIe au VIe siècle, envahirent l'Empire romain.

Alains

Barbares qui envahirent la Gaule en 406. - Passés en Espagne (vers 409), ils furent vaincus par les Wisigoths.


Retour, si vous êtes venu par là à : Normand Taurog

Sinon, voir à : Festival du film de Napierville

Ou encore à : Micheline Proulx


accueil |  infos  |  pour nous écrire

© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec,Canada J0J 1L0




Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Hermningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son éminence) - Inferna Mieli (Ms) - Jean Sérien et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru