Les frères Skonmadit


Historiens, romanciers et poètes, les frères A. et C. Skonmadit, d'origine tchèque mais de culture française sont, de tous les auteurs cités dans le Dictionnaire encyclopédique du Grand Marshall, ceux qui méritent la palme ; ce dictionnaire en effet ne compte pas moins de 1 668 références en provenance de leurs Souvenirs littéraires et artistiques et de leur journal (Le Journal d'A. et C. Skonmadit - 9 volumes, 1887-96), tous les deux publiés par les Presses d'une autre université.

Nés à Prague en 1822 (et 1839), morts à Prague en 1896 (et 1870) - enfin : à vingt minutes du centre-ville - ces deux frères sont aussi célèbres que les frères Smith (The Smith Brothers) dont les visages, pendant des années, ont ornés des boîtes de pastilles contre la toux. (Voir ci-dessous.)

Certains ont pu leur reprocher une certaine facilité et une trop grande propension à se référer à des auteurs latins ou grecs (sans, parfois, vérifier leurs sources) mais l'enthousiasme et la précision de leur jugement demeurent encore aujourd'hui d'une rare qualité.

Le fils d'A. Skonmadit, Ben. C. Skonmadit, souvent appel A. Skonmadit, fils, fut, par ailleurs, un auteur-compositeur fort prolifique. On lui doit plus de 6000 chansons et une bonne centaine d'opérettes malheureusement aujourd'hui oubliées.

Peu avant sa mort, A. Skonmadit était à compiler un dictionnaire de citations bibliques que le Révérend Chasuble est présentement à mettre au point et qui devrait paraître sous peu aux Presses de l'Université de Napierville.

Documents :

Boîte de pastilles contre la toux des Smith Brothers - circa 1948

A. (Anton) Skonmadit, circa 1891


Retour (temporaire) à l'édition courante du Castor™ de Napierville


© - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
Napierville, Québec,Canada

Derniàere revision de cette page : 2020-12-12