Université de Napierville

Saint Nicodème


«La carriole chargée, rênes en main, Cocotte, la jument grise, descendit de son pas assuré la pente ombragée, poursuivit son chemin d'un trot tranquille jusqu'au château où elle s'arrêta d'elle-même devant la porte d'entrée.»

(Victoire de Montesquiou - Je suis née un dimanche - Préface de Jean d'Ormesson de l'Académie Française - Éditions Jean-Claude Lattès, 1990)

«- Veux-tu que nous essayions de composer une histoire ? - Je ne demande pas mieux mais laquelle ? - Effectivement, laquelle ?»

(Flaubert, Bouvard et Pécuchet, chapitre IV)

«En une telle conjoncture, je fis ce qu'exigeait la dignité de la science, je me tus.»

(Anatole France, Le Crime de Sylvestre Bonnard - Jeanne Alexandre II)


Nicodème, à cause sans doute d'un mystère du tout début du Moyen-Âge (et non pas Le Mystère de la Passion d'Arnoul Gréban comme on le mentionne trop souvent lors de la télédiffusion des derniers matchs de la Coupe du Monde), reste rattaché à un personnage lourd, simple d'esprit, un peu niais, peu doué intellectuellement, quelque peu sot, dénué de jugement, crédule, naïf et inintelligent. («Ce nicodème de Jules Verne» - Philippe Pétain ou encore «Ce nicodème de Louis XV» - Le Duc de Castries).

Le saint, pourtant, mérite tout notre respect :

Pharisien, il fut le seul à défendre Jésus-Christ devant le sanhédrin. Plus tard, il écrivit un évangile, aujourd'hui oublié, sous le nom de «Les Actes de Ponce-Pilate» dans lequel il innocente ce gouverneur soupçonné d'avoir trop souvent pris des bains de mains et dans lequel il décrit également - et de façon fort colorée - la descente de Jésus aux enfers.

Ses reliques furent découvertes en 415 et il fut élu Grand Cardinal des Mers à titre posthume.

Sa fête est célébrée le 3 août mais on rappelle son nom au cours de la collecte de la messe consacrée aux sept douleurs de la Vierge Marie :

«Adesto, Domine, populo tuo : ut, bati Nicodemis Martyris tui merita praeclara suscipiens, ad impedrandam misericordiam tuam semper ejus patrociniis adjuvetur»

(Seigneur soyez attentif à votre peuple qui recueille le souvenir des mérites éclatants de votre Martyr, le bienheureux Nicodème ; et faites que l'appui de sa prière nous aide à implorer votre miséricorde.)

Notre photo :

Saint Nicodème, lors de la descente de la croix, arrachant les clous des pieds du Christ. (Église Saint-Martin, Caen.

15-04

Retour, si vous êtes venu par là, à : Théodore Géricault

Sinon voir à : Ponctuation

Ou envore à : Jacques Michel

Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Le Castor ™ - L'organe officiel de l'UdeNap

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0

accueil |  infos  |  pour nous écrire
Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru