Université de Napierville

Éphèse


Éphèse fut dès le VIIIe siècle avant Jésus-Christ - avec Milet (une des réussites de l'urbanisme grec : ses portes de l'agora sud sont conservées au musée de Berlin) et Phocée (comptoirs coloniaux et recyclages divers) -  un des grands centres commerciaux de la région côtière de l'Asie Mineure (sur la mer Égée) connue à l'époque sous le nom de Ionie (ionien, ionienne).

Son temple d'Arthémis, érigé en l'honneur de la déesse de la nature sauvage et de la chasse, fut longtemps considéré comme une des Sept Merveilles du monde.

L'apôtre Paul l'évangélisa ; l'apôtre Jean (voir à saints Jean) y mourut et la tradition y fait assompter (*) la Vierge.

En 431, un célèbre concile (qui s'y tint) condamna le nestorianisme - du nom d'un patriarche de Constantinople - (voir à hérésie).


(*) assompter : éléver miraculeusement pour être présente corporellement au ciel après sa mort - selon le dogme défini par Pie XII le 1er novembre 1950

15-04

Retour, si vous êtes venu par là, à : Agatha Christie

Sinon voir à : Billy Anderson

Ou encore à : Brigitte Nielsen

Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Le Castor ™ - L'organe officiel de l'UdeNap

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0

accueil |  infos  |  pour nous écrire
Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru