Université de Napierville

Aksoum


Aksoum est une ville qui aurait été fondée par Menilek Ier, le fils légendaire du roi Salomon et de la reine de Saba.

Aksoum est la ville qui devint la capitale, à partir de l'ère chrétienne, d'un royaume qui dura plus de mille ans.

Aksoum, c'est ce pays des Africains et des Orientaux d'Homère.

Aksoum, c'est la patrie des hommes noirs aux cheveux crépis d'Hérodote. 

Aksoum, c'est la ville où aurait été amené l'Arche d'alliance lors de la scission des royaumes de Juda et d'Israël. 

Aksoum c'est la ville qui, au-delà de l'empire mulsulman, était le centre chrétien dirigé par le «Prêtre Jean».

Aksoum c'est le centre de cette région de l'Éthiopie où se dressent encore des monuments funéraires dont certains atteignent plus de 10 mètres et sur lesquels sont sculptés des façades d'appartements (cliquez sur la photo ci-dessus).

Aksoum, finalement, est la ville où se trouve le siège social de la Vaftaif-Fair Ethiopian Gourmet Food Society.


Son histoire, dès le VIe siecle avant Jésus-Christ, se confond avec celle de l'Éthiopie dont la définition géographique au cours des siècles fait encore l'objet de recherches et de discussions. - Hors des grands courants de la civilisation (Egypte, Grèce, Rome, l'ensemble des pays arabes, etc.),  l'Éthiopie - on disait alors Abyssinie - est en effet resté longtemps un pays de légende même si, pendant plus de quatre siècles, du Ier au Ve siècle après Jésus-Christ, son empire commercial s'étendit jusqu'aux Indes et jusqu'aux contrées les plus éloignées de l'Afrique et que les Grecs, les Latins et même les Arabes ont visité ses comptoirs sur la mer Rouge où l'on pouvait se procurer or, ivoire, encens, animaux sauvages et esclaves.

C'est vers 350 après Jésus-Christ que le royaume d'Aksoum se convertit au christianisme sous l'influence de Frumence, un envoyé du patriarche d'Alexandrie. - Cette filiations allait entraîner l'adhésion du pays à la cause du monophysisme.


15-04

Retour, si vous êtes venu par là, à : Balthazar

Sinon, voir à : Caïn

Ou encore à : Coaticook

Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Le Castor ™ - L'organe officiel de l'UdeNap

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0

accueil |  infos  |  pour nous écrire
Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru