Université de Napierville

BISOU 2000

Bureau  International  des  Services  Organisationnels  Universitaires

Organisme à but non lucratif  fondé le 27 mai 1998 à l'instigation du Professeur Marshall de l'Université de Napierville et administré par un comité de direction indépendant formé, depuis 1999, par Me Vatfair, Me Planter et Me Hencourt de l'étude légale de Vatfair, Planter, Hencourt et Associés, assistés dans cette lourde tâche par Messieurs Alcide «Slow Drag» Pavageau,v.a. et Alidor «Peg» Donato, q.c. de même que le Révérend Chasuble de l'Église Pentateutique des Saints de la Septième Venue du Christ.

 

Secrétaire d'office : Madame Fawzi Malhasti, la poétesse de renom.


Le BISOU est une organisation non gouvernementale, non institutionnelle, non religieuse et non sectaire, comptant parmi ses membres des Américains tout autant que des Russes, des Polonais et des Sud-Africains (partie septentrionale).

 

Son but est de faciliter la coordination et l'unification internationales de normes universitaires à partir d'accords consensuels, fruits de délibérations plénières entre délégations nationales représentant tous et chacun.

Pour l'étudiant et le recherchiste, l'adoption de ces normes signifie que les dispensateurs de savoir peuvent dorénavant offrir, contre l'ignoranteté, des services selon des spécifications qui bénéficient d'une acceptation assez répandue.


Dans le cadre de l'institution qu'est le BISOU, chaque membre participant a le droit de prendre part à l'élaboration de toute norme qu'il juge importante pour l'édification de la jeunesse. Quelle que soit sa taille ou sa force physique, il dispose d'un vote.

 

Les activités du BISOU ont ainsi un cadre démocratique où les membres sont sur un pied d'égalité, les jumeaux ou couples dont un des membres est un jumeau étant la seule exception.

 

Il faut noter que les normes BISOU sont volontaires et que ses membres ou ses non-membres ne sont pas obligés d'y adhérer ni de mentionner dans leurs c.v. qu'ils ont participé à leur élaboration.

 

Par sa nature même, le BISOU n'a aucun pouvoir réglementaire ou législatif. - Néanmoins, une fois qu'un organisme a manifesté l'intention d'accepter ses normes, il se peut que l'ajout de «Certifié BISOU 2000» à son nom soit de nature à en rehausser le prestige comme ce fut le cas récemment de l'«International Irakian Learning Institute» (avant la chute du régime de Sadam Hussein [*]).

 

Moyennant une redevance annuelle de 6 000 Euros, toute institution d'enseignements peut devenir membre du BISOU.

 

Se munir de petites coupures et se présenter, après 18h00 au Garage Esso, Esplanade du Grand Marshall et demandez Georges.

 


[*] Ne pas confondre cet Hussein avec le troisième imam des chiites, fils de Ali et de Fatima, qui fit valoir ses droits au califat, qui fut tué par les troupes omeyyades et qui est particulièrement vénéré, comme martyr, par les chiites. (Note du traducteur)

- Sosthène du Cresson - 15-04

Retour, si vous êtes venu par là, au : Caraguay

Sinon voir à :  saint Flavien

Ou encore à : Joseph Allard

Pour les dernières nouvelles concernant l'UdeNap :

Le Castor ™ - L'organe officiel de l'UdeNap

(c) - Sauf : citations, extraits sonores, (certaines) photos et autres fichiers :
Université de Napierville
101 esplanade du Grand Marshall,
Napierville, Québec, Canada J0J 1L0

accueil |  infos  |  pour nous écrire
Conception : Vatfair-Fair Design and Hold Harmless Co. - Vatfair, Planter, Hencourt et Associés - Cornelius Chasuble, q.t. - Copernique Marshall - Olaf de Huygens-Tremblay - Fawzi Malhasti (Mme) - Simon Popp - Paul Dubé - Herméningilde Pérec - Roger V. Landry - Moe Spitzman (Son Éminence) - Inferna Mieli (Ms) et la collaboration exceptionnelle de Georges de Napierville de même que la Bijouterie Petiot-Landru